Aventures, Jeunesses, Roman

Whisper – T. 2 Retour au haras

« Mais il en va des chevaux comme des êtres humains : même dans la plus profonde des relations, nous ne pouvons jamais comprendre l’autre complètement. Le plus important, c’est d’accepter de ne pas tout savoir. Et d’apprendre la patience. »

Kristina Magdalena Henn, Lea Schmidbauer, Whisper – T. 2 Retour au haras, Castelmore, 2018, p. 30.

Motivations initiales

Ce deuxième tome faisait partie de l’envoi, par l’éditeur, dans le cadre de la Masse critique de Babelio. La lecture de ce deuxième allait-elle confirmer l’impression plutôt favorable laissée par le premier ?

Synopsis

Un an après s’être découvert une grand-mère – et quelle grand-mère : un ex-championne olympique d’équitation, qu’on lui avait cachée jusqu’à présent ! -, Mika revient au haras, pour passer deux semaines de ses vacances. Et, cette année, elle emmène avec elle Fanny, sa meilleure amie. Les deux adolescentes doivent également aller visiter Paris, une aventure que Fanny attend avec une impatience non dissimulée, alors que Mika, elle, a surtout hâte de retrouver Whisper.

Mais quelques jours avant ces fameuses vacances, Mika commence à faire des cauchemars, dont elle est certaine qu’ils ont un lien avec l’étalon. Que se passe-t-il réellement ? Est-il en danger ?

Quand Mika et Fanny arrivent au haras, les choses ont visiblement bien changé. Il n’y a pratiquement plus d’élèves, la situation financière est visiblement critique – du petit groupe croisé l’année précédente, seule Tinka et Sam sont encore dans le paysage. Et rapidement, il semble qu’un voleur vienne, la nuit, taper dans les réserves de médicaments… Est-il encore temps de sauver le haras ? Et quel en sera le prix ?

Avis

> L’avis de T

Au début de ce deuxième opus, le haras est au bord de la faillite. Mais la petite troupe va avoir besoin d’un petit peu de temps pour le comprendre, et chacun, en attendant, va devoir se débattre avec ses incertitudes et ses difficultés. Mika est avant tout inquiète des cauchemars qui la réveillent toutes les nuits et dont elle a le pressentiment qu’ils concernent Whisper ; Fanny a un article à écrire pour participer à un concours, mais ne voit pas qu’elle sujet elle pourrait bien trouver à traiter au fin fond de la cambrousse ; Sam est très préoccupé par la venue régulière d’un voleur qui vide l’armoire à pharmacie ; Maria se débat dans ses difficultés financières, mais s’acharne à les dissimuler aux autres, par fierté…

Rapidement, Mika découvre que le voleur est un jeune garçon, Milan. Et il ne la laisse pas indifférente, alors que Fanny, elle, trouve Sam plein de charme… Vu l’âge des principaux protagonistes, on pouvait se douter que la problématique des premières amours allait finir par apparaître, d’autant plus que, par construction, cette série s’adresse en priorité aux jeunes filles…

Poursuivant dans la foulée du premier tome, des questions importantes sont traitées ici encore. Dont celle de la relation entre deux êtres (qu’il s’agisse de deux êtres humains, ou d’un être humain et d’un animal). Ainsi, Mika va découvrir que, vivre avec les autres n’est jamais évident : sa relation avec Fanny traverse quelques turbulences ; l’apparition de Milan constitue un autre type de challenge pour elle ; ses relations avec Sam et Tinka survivront-elle à ses mensonges ? Mais Mika n’est pas la seule à devoir se confronter à ces questions : Maria, sa grand-mère, va elle aussi devoir affronter un passé qui resurgit, au travers d’Hanns de Burgh, ancien élève du haras, parti assez brutalement pour satisfaire à ses ambitions… Et, pour avancer, il lui faudra aussi soigner les blessures du passé, avec sa fille, la mère de Mika.

Et même si tout cela se résout finalement sur un mode « tout est bien qui finit bien » assez peu crédible – au moins dans son instantanéité -, il n’en reste pas moins que la lecture reste fluide et agréable. Le don de Mika, qui tient lieu de toile de fond à l’histoire, permet de confronter les personnages à la vraie vie, ce qui n’est déjà pas si mal !

Le troisième tome est annoncé pour avril. À suivre, donc !

IMG_0548

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s