Manga

Éclat(s) d’âme

« – Il fait pas du tout tapette franchement.

– Il matte du porno gay, qu’est-ce-que tu veux de plus comme preuve ? »

Yuhki Kamatani, Éclat(s) d’âme, T.1, Éditions Akata, 2018.

Motivations initiales

Être prof, c’est à la fois enseigner mais également échanger – un des aspects que j’aime le plus d’ailleurs ! -… Une de mes élèves de troisième lit énormément et elle m’a conseillé ce manga… Effectivement, après avoir lu quelques avis sur le net et l’avoir feuilleté très rapidement en librairie, il apparaissait qu’il semblait s’agir d’un manga assez différent des autres, placé sous le signe de la tolérance et de l’acceptation des différences.

Synopsis

Onomichi. Japon. Quelques jours avant les vacances d’été, Tasuku se fait subtiliser son portable par un de ces camarades. Stupeur ! Il a du porno gay… La rumeur enfle et se diffuse dans l’ensemble du lycée malgré le fait que Tasuku prétende qu’il s’agit d’une blague de son frère !

Le jeune homme est déboussolé… Il a l’impression que la seule solution est de se suicider pour éviter le scandale et la honte. Car oui, Tasuku est différent de ses camarades, il est gay et ne sait pas comment assumer cela.

Avant de commettre un acte irréparable, Tasuku aperçoit une fille qui le précède et saute dans le vide. Inquiet, il se lance à sa recherche et constate qu’elle est vivante. Cette rencontre particulière lui fait découvrir un lieu particulier et atypique, un « safe space » LGBT.

Avis

> L’avis de C

Oh comme cet(te) auteur – qui se définit sans genre – a du talent ! Elle/Il arrive à mettre en lumière la délicate et/ou douloureuse question du coming out et de l’acceptation de ses différences. Bref une belle leçon de vie !

C’est extrêmement bien fait car pendant une centaine de pages, on assiste à une introspection du personnage principal Tasuku. Une introspection illustrée par des dessins profonds laissant apparaître songes et malaises – d’où le titre, cette fragmentation de l’âme -.

Ce qui peut paraître un peu déroutant durant les dix premières pages, c’est le côté un peu « brouillon » de ce manga, mais justement c’est ce que ressent Tasuku, il est perdu, rejeté et acculé.

On ne peut que se sentir touché par le message qui se cache dans ces pages, un bel appel à la tolérance, à l’acceptation de l’autre même lorsqu’il ne nous ressemble pas, à une lutte quotidienne contre l’homophobie et la discrimination. C’est une ode à la liberté, une ode à l’amour, qui ne s’adresse pas qu’à la communauté LGBT. Car rappelons-le, il n’y a pas de perfection, pas de moule parfait et personne ne devrait avoir à se cacher et encore moins cacher ses différences

Bref une excellente lecture, un excellent moment : je vous conseille fortement de lire ce petit bijou !

> L’avis de T

Moi aussi, comme C, je trouve ce manga intéressant, à la fois parce que, sur le fond, le message qu’il véhicule est celui de l’importance de la tolérance, de l’ouverture à l’autre, et que cela mérite d’être dit, écrit, répété.

Je vais cependant insister un petit peu plus sur le côté « brouillon » : certains passages ne m’ont pas paru très clairs, on ne sait pas toujours exactement quelle est la thèse défendue. Et puis il y a, dans les dessins, quelque chose d’un peu dérangeant, pour moi, et qui fait que l’on ne reconnait pas forcément le personnage central, Tasuku. Soit j’ai zappé quelque chose, soit parfois, d’une bulle à une autre, il change de coupe de cheveux… un problème de raccord, dirait-on dans un film.

Mais cela ne m’empêche pas de rejoindre l’avis de C : ce manga mérite d’être lu. La description de l’angoisse de ce jeune garçon qui a progressivement compris qu’il était différent – et, en l’occurrence, gay – est extrêmement bien menée. Et on mesure un peu mieux tout le poids social que cela représente pour lui. Rien que cela en fait une lecture utile.

Je n’avais encore jamais lu de manga qui ressemble à cela. Et je lirai les prochains avec grand intérêt !

Eclats d'âme

1 réflexion au sujet de “Éclat(s) d’âme”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s