Bandes dessinées, Humour

Silex and the city – T.4 Autorisation de découverte

Chronique de Silex and the city – T.4 Autorisation de découverte de Jul.

« – Mais… Mais… c’est… impossible ! Dans la famille, on est des mâles de père en fils ! … Pas des bipèdes qui boivent le thé avec le pouce préhenseur en l’air !

– Ah non, Blog, là tu exagères ! Tu sais, la vie, c’est pas le concours de celui qui a la plus grosse stalagmite, hein ! Il faut arrêter de jouer au beauf hétéro-sapiens de base…

– Non…je c’est non ! Darwin, reviens ! Ils sont devenus fous ! »

Jul, Silex and the city – T.4 Autorisation de découverte, Dargaud, 2016, p. 13.

Motivations initiales

Mon meilleur ami m’a offert le tome 1 de cette série et depuis j’ai continué… J’aime beaucoup ça me fait rire, ça me renvoie à des choses vécues – notamment lorsque tu enseignes à des gamins, tu es obligé de te retrouver dans cette série ! Même si tous les tomes ne sont pas égaux, je ne lâche pas la famille Dotcom et je traverse les ères glaciaires, la préhistoire à leur côté !

Synopsis

Rien ne va plus chez les Dotcom ! Le professeur Poulpenstein vient de diagnostiquer à Madame Dotcom un cancer du singe ! Pas de panique, il suffit juste d’opérer la mère de famille pour qu’elle puisse de nouveau galoper comme une jeune bipède ! Le seul problème c’est que l’opération coûte très chère et que la MGEN – la mutuelle générale de l’éducation néanderthale – ne prend rien en charge et les Dotcom ne sont pas très riches ! Comment faire ? Ils pensent d’abord à faire un crédit puis à louer leur grotte pour qu’on y tourne un film de « canniboules » mais cela ne couvre pas les frais ! Le benjamin de la famille va donc trouver une solution pour que sa mère se fasse opérer…

Avis

> L’avis de C

C’est toujours un plaisir d’ouvrir un tome de cette série ! C’est toujours un moment de déconnection totale et surtout d’humour parfois noire et parfois même un humour qui nous échappe un peu – il me faut dès fois quelques minutes avant de comprendre la subtilité qui se cache derrière une phrase ou un jeu de mot.

Le tome 3 était un peu décevant selon moi, trop redonnant – d’habitude je dévore le tome en une vingtaine de minutes et là, je peinais pour arriver à la fin – et surtout une fin un peu bâclée comme si l’auteur ne savait pas comment sortir de son histoire ! Mais ici ô joie, on retrouve la famille Dotcom toujours aussi barrée et surtout on se fend la poire en abordant des sujets très sérieux tels que l’avortement, l’homosexualité et le coup exorbitant des frais médicaux lorsque l’on a une maladie grave.

Certains d’entre vous doivent penser que l’on ne peut pas rire de tout mais… Je pense que justement la vie est tellement une garce et tellement difficile que parfois rire de tout ça fait du bien !

Bref un bon moment lecture que je vous conseille si vous savez rire de tout et surtout si vous comprenez le second degré ! Pour ma part, j’ai hâte de lire la suite – je ne vous cache pas que les quatre autres tomes m’attendent sagement dans ma PAL…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s