Bandes dessinées, Westerns

La Venin – T.3 Entrailles

Chronique de La Venin – T.3 Entrailles, de Laurent Astier.

« – Pourquoi tu n’abandonnes pas ta vengeance ? Elle ne sert plus à rien, puisque ta mère est vivante… Tu pourrais la retrouver et savoir enfin ce qui s’est passé !

– Mais je ne sais pas où chercher ! Elle peut être n’importe où…

– Alors, trouve celui que tu cherches, mais ne le tue pas, cette fois… Il te mènera peut-être à elle ! »

Laurent Astier, La Venin – T.3 Entrailles, Rue de Sèvres, 2020, p. 56.

Motivations initiales

Inutile de vous le préciser mais chez Ô Grimoire, nous sommes fans de La Venin et de son sympathique auteur ! Nous nous étions délectés avec les deux précédents tomes ! Alors le jour de sa sortie, un détour par ma librairie fétiche s’imposait, pour repartir avec ce troisième opus dans mon sac !

Synopsis

Ohio. 1900. Emily est encore et toujours traquée par les deux Pinkerton. Mais elle ne lâche rien et veut se venger de tous ceux qui lui ont enlevé sa mère. Sur la route, elle sauve Susan, une esclave affranchie. Elles arrivent à Oil Town, ville où l’on exploite le sol à outrance à la recherche de l’or noir sans se soucier ni de la santé ni du bien-être des travailleurs. Malheureusement pour Emily, son passé la rattrape et elle ne parvient pas à contrôler sa soif de vengeance et la haine qui l’habite… Cette violence va-t-elle lui faire perdre pied ?

Avis

Attention, BD addictive !!! Une fois que l’on rentre dans cette histoire, impossible d’en sortir ! C’est extrêmement bien fait, l’auteur nous entraine dans un road trip avec la mort aux trousses le tout dans une ambiance western. Ce que j’aime dans cette histoire c’est la vitesse et les rebondissements que l’on connait à chaque fois que l’on tourne une page ! Il n’y a aucun temps mort, lorsque l’on commence un tome, on ne le lâche plus avant la dernière page !

Dans ce troisième tome, on sent véritablement que Laurent Astier a acquis une certaine confiance en sa plume et qu’il sait précisément où emmener son héroïne et ses lecteurs. Il n’hésite pas à entremêler plusieurs histoires autour de l’intrigue principale et c’est tout simplement palpitant ! L’histoire gagne en noirceur, voire même en violence, pendant que les personnages gagnent en épaisseur et deviennent de plus en plus passionnants et intrigants. Certains diront que la part d’ombre d’Emily est trop présente dans ce tome mais moi je trouve qu’elle est nécessaire pour que l’on puisse saisir toute la complexité de l’intrigue.

Visuellement, c’est très bon, on prend de belles claques en contemplant certaines planches. Le dessin est précis, très subtil et incisif, tout ce que j’aime ! J’ai l’impression d’avoir dit la même chose pour les deux tomes précédents mais c’est du grand art et on en prend plein les yeux !

Bref, un coup de cœur, une série que je ne peux que vous recommander. J’ai vraiment hâte d’avoir le tome suivant entre les mains et de connaitre le dénouement du périple de La Venin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s