Bandes dessinées

Le château des animaux – T.2 Les Marguerites de l’hiver

Chronique de Le château des animaux – T2. Les Marguerites de l’hiver, de Félix Delep & Xavier Dorison.

« – Il… Il fait nuit, miss B, il ne peut plus nous voir.

– Oui, bien sûr… Nous reviendrons après le chantier, demain et après-demain, et encore après… jusqu’à ce que nous obtenions justice. »

Félix Delep & Xavier Dorison, Le château des animaux – T2. Les Marguerites de l’hiver, Casterman, 2020, p. 20.

Motivations initiales

Voilà un second tome que j’attendais avec une impatience folle ! J’avais adoré le premier tome et je comptais bien suivre la suite des aventures de Miss Bengalore et des animaux du château !

Synopsis

Les humains ont déserté le château depuis fort longtemps, désormais seuls les animaux y vivent. Certains animaux ont pris comme modèle le fonctionnement de la société humaine et se sont donc octroyés les pleins pouvoirs. Il y a deux clans, les plus faibles triment toute la journée et sont les esclaves du Président Silvio – un immense taureau – alors que les plus forts se pavanent au chaud et à l’abri du danger.

Mais un vent de révolte souffle sur le château et menace l’ordre établi. On critique, on se moque, on désobéit, on a envie de changement du côté des animaux exploités. La patience et la bravoure seront-elles suffisantes pour contrer la fureur de Silvio ?

Avis

Certains vont dire que c’est un remake, une pâle copie de la célèbre Ferme des animaux d’Orwell mais pour moi c’est à la fois différent et complémentaire. Une fois encore, en lisant ce second tome, j’ai eu l’impression que Xavier Dorison nous poussait à nous interroger sur la relation que nous entretenons avec le pouvoir, mais aussi sur les mécanismes de la dictature.

Le scénario nous plonge en totale immersion dans un monde où règne la loi du plus fort et où le courage n’est pas reconnu. Cet album est un véritable page-turner, on veut savoir quand va éclater la guerre entre les deux factions, on veut savoir qui va céder le premier, on veut savoir si finalement il y aura une justice ou bien si le mensonge et la manipulation vont l’emporter. C’est addictif comme histoire et cette addiction est renforcée grâce à certains personnages qui sont très attachants – je pense notamment à la jolie chatte blanche Miss Bengalore et ses petits chatons.

Si l’histoire est bien ficelée, il en est de même pour les dessins. On découvrait la griffe de Félix Delep dans le premier tome, là c’est une révélation, il maîtrise pleinement la chose et on en prend plein les yeux ! J’ai passé de longues minutes à admirer les détails de certaines planches qui sont très réalistes, je pense notamment à celle où les animaux sont immobiles dans la neige à protester en silence sous les fenêtre du président du château, j’avais froid pour eux, il se dégageait des illustrations de Félix Delep une certaine froideur et j’avais l’impression d’être moi aussi dehors dans le froid en plein hiver !

Ce deuxième tome est plein de rebondissements et il est également plus noir et plus dur que le précédent… On sent une montée en tension et que l’affrontement final va bientôt avoir lieu… Vivement le tome 3 pour connaître le dénouement !

Toutes les comparaisons avec la réalité que nous connaissons sont possibles ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s