Jeunesses, Livres jeunesses

Une nuit à Insect’Hôtel

Chronique de Une nuit à Insect’Hôtel, de Claire Schvartz.

« Le maître d’hôtel finit par leur trouver une chambre. Seul hic : elle est toute petite car prévue pour des insectes de taille réduite. Devant leur porte, il ajoute d’une voix grave : « Surtout, restez bien au chaud : le soir, il se passe des trucs bizarres, on parle d’une chose aussi géante que flippante qui hanterait les couloirs… »

Claire Schvartz, Une nuit à Insect’Hôtel, Les Fourmis Rouges, 2021, p. 14-15.

Motivations initiales 

Comme chaque semaine, on se retrouve pour notre rendez-vous du mercredi, le jour des enfants. Toujours en quête d’albums touchants, drôles et pleins de sagesses, je m’attelle à vous dégoter des pépites… avec, de temps en temps, l’aide des éditeurs, comme, ici, les Éditions Les Fourmis Rouges, que je remercie pour ce bel envoi ! 

Synopsis

Après avoir passé de sympathiques vacances en Termitie, la famille Bouzman rentre à la maison. Sur le chemin du retour, ils se font surprendre par une terrible tempête. Tout le monde est trempé et fatigué… Une seule solution, se trouver une chambre pour la nuit à Insect’Hôtel.

Malheureusement, tout le monde a eu la même idée et les chambres disponibles se font rares. Le maître d’hôtel finit tout de même par trouver pour les Bouzman une toute petite chambre, pour les insectes de taille réduite.

Pour Suzy – la fille de la famille Bouzman -, impossible de trouver le sommeil, son grand-père pue des pieds et sa mère ronfle… Elle décide alors de se mettre en quête d’une chambre plus calme pour pouvoir se reposer…

Suzy va d’étage en étage à la recherche d’une chambre libre. Mais elle se remémore alors le conseil du maître d’hôtel : ne pas sortir de sa chambre la nuit car l’hôtel est hanté par une effrayant et gluante créature…

Avis

Claire Schvartz nous offre ici une très belle histoire, pleine d’humour et d’insectes en tout genre, avec de l’aventure et un petit pardum de roman policier… Les bambins se prennent pour des petits Scherlock Holmes aux côtés de Suzy, pour tenter d’échapper aux griffes de la créature qui rôde dans l’hôtel. Il y a du suspens et des rebondissements, on ne s’ennuie pas un seul instant ! Côté scénario, c’est très malin, on tourne les pages car on veut absolument savoir ce qui va arriver à Suzy.

Côté illustrations, ça fonctionne également très bien ! Les couleurs sont fraîches, punchy et ça pétille dans les yeux des enfants ! J’adore les albums des éditions Les fourmis rouges, c’est à chaque fois un régal pour les yeux et cet album ne fait pas exception ! 

Le petit plus de cette histoire est de voir avec les enfants défiler de drôles d’insectes tout au long de l’histoire, du coup, on se retrouve à expliquer la particularité de chaque petite bête ! Vous le saviez, vous, que les scarabées bousiers se déplacent toujours avec leur petite boule de bouse ? 

Bref, une belle lecture et un album que je vous conseille !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s