Histoire, Historiques

L’air était tout en feu

Chronique de L’air était tout en feu, de Camille Pascal.

« C’est la tête farcie et l’esprit congestionné par la colère bien davantage que par les vapeurs du vin de Champagne que le Régent venait de paraître au lever du petit roi. Il n’en laissait rien deviner, car Philippe d’Orléans maitrisait à merveille cet art de la dissimulation qui permet de gazer la bêtise des princes ou de protéger leur intelligence, selon les qualités dont la Providence les a dotés. »

Camille Pascal, L’air était tout en feu, Robert Laffont, 2022, p. 85.

Motivations initiales

J’ai découvert cet auteur un peu par hasard et je vous avoue que depuis, c’est un de mes chouchous ! Je ne me lasse pas de sa revisite de l’Histoire de France et sa façon de jouer avec les mots. Je ne résistais pas à l’envie de venir vous parler de son nouveau roman le jour de sa sortie en librairie !

Synopsis

1er septembre 1715, le Roi Soleil a rendu son dernier soupir. Dès lors, tout s’accélère, le futur Louis XV est bien trop jeune pour régner et il faut instaurer une régence. Intrigues, manipulations, trahisons, tout est permis pour arriver à ses fins !

Philippe d’Orléans est nommé Régent du royaume de France. S’il a su museler les parlementaires et les avoir à sa botte en leur restituant le droit de remontrance, il n’en est pas de même pour les Grands du royaume qui complotent et ne pensent qu’à une seule chose : le destituer de son rôle de régent.

Avis

S’il ne fallait en retenir qu’un, alors je dirais sans hésitation que L’air était tout en feu est LE roman historique de cette rentrée littéraire 2022 ! Camille Pascal propose cette fois-ci à son lectorat une immersion dans les coulisses de la Cour de France peu de temps après la mort du Roi Soleil.

C’est vers une période assez complexe et souvent peu mise en avant que Camille Pascal entraine son lecteur. Il nous met sous les yeux le ballet complexe de toute une série de personnages spectaculaires et tordus, faisant revivre la régence sous la houlette de Philippe d’Orléans.

Si la période est propice à la manipulation, aux trahisons en tout genre et aux intrigues, ici vous allez vous surprendre à sourire, voire même à vous esclaffer, en découvrant l’incroyable complot fomenté par la petite Duchesse du Maine ! Il n’y a que Camille Pascal pour faire de cette histoire ubuesque et tortueuse un livre aussi drôle !

Comme à son habitude, l’auteur joue sur et avec les mots, sans aucune faille. Il nous ravit avec une plume tranchante, mais parfois aussi extrêmement délicate, qui donne un ouvrage parfaitement écrit, sans aucune fausse note ! Une véritable pépite, que j’ai dévoré – et même lue deux fois tellement j’ai adhéré !

Monsieur Pascal, merci pour cette immersion captivante dans les arcanes de la vie politique française du XVIIe siècle. Si la barre était déjà haute avec L’Eté des quatre rois et La Chambre des dupes, que dire de ce nouveau roman qui en fera perdre ses mots à plus d’un !

Passionné(e)s d’histoire, amis historiens, simple curieux, venez rejoindre cette folle course au pouvoir !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

L\'air était tout en feu par Camille Pascal

L’air était tout en feu

L\'air était tout en feu

Camille Pascal

tous les livres sur Babelio.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s