Roman

L’île haute

Chronique de L’île haute, de Valentine Goby.

« C’est un tohu-bohu d’humains et de bêtes fébriles, deux à trois membres de chaque famillese sont joints aux vaches encore maigres du long hiver, des hommes surtout et des enfants, portant des hottes de pommes de terre et de salaisons qui feront tenir les bergers jusqu’à septembre. Ils sifflent et crient et se saluent à mesure que les chemins se croisent, le troupeau peu à peu s’élargit et le bruit se dilate, mat du sol frappé sans relâche, métallique des cloches qui ricoche en boomerang contre les versants. »

Valentine Goby, L’île haute, Actes Sud, 2022, p. 203.

Lire la suite « L’île haute »