Essai

Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?

Chronique de Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, de Pierre Bayard.

« […] les chances de blesser un écrivain en parlant de son livre sont d’autant plus grandes qu’on l’a aimé. Au-delà en effet de motifs généraux de satisfaction qui peuvent donner le sentiment de coïncider, l’effort pour être plus précis dans l’énoncé des raisons qui nous ont poussé à l’apprécier a toute chance d’être démoralisant pour l’auteur, en le confrontant abruptement à ce qui est irréductible en l’autre, et donc irréductible en lui-même et dans les mots par lesquels il tente de se dire. »

Pierre Bayard, Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, Les Éditions de Minuit, 2007, p. 93-94.

Lire la suite « Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ? »