Livres jeunesses, Jeunesses

Un thé à l’eau de parapluie

Chronique de Un thé à l’eau de parapluie, de Karen Hottois & Chloé Malard.

« Elmo leur donne sa recette : « Pour faire un thé à l’eau de parapluie, il faut se placer sous un gros nuage. Un gros nuage plein de mer évaporée. Tout l’été, poursuit-il, le ciel s’est chargé de soleil, de sauterelles et de coquelicots. Maintenant c’est là. » »

Karen Hottois & Chloé Malard, Un thé à l’eau de parapluie, Éditions Seuil Jeunesse, 2020, p. 11.

Motivations initiales 

Encore une belle idée pour une lecture d’enfant que nous vous présentons pour notre rendez-vous du mercredi ! Pour quelqu’un qui aime le thé et la pluie, cet album est tout ce qu’il faut pour un beau et bon moment avec un bambin ! 

Synopsis

Elmo le petit blaireau est quelque peu nostalgique… L’été s’en est allé en laissant place à l’automne. Qui dit automne dit également longues journées pluvieuses. Son remède pour se remonter le moral : préparer un thé à l’eau de parapluie. 

La recette est très simple, il faut un nuage de mer évaporée, de soleil, de sauterelles et de coquelicots. Afin de savourer le thé, il faut convier un maximum d’amis, fermer les yeux, penser aux vacances et à l’été, et enfin tout le monde est prêt à profiter de l’automne !

Avis 

Quelle délicate et douce histoire ! Cet album est une pépite tant au niveau de l’histoire qu’au niveau des illustrations. L’histoire de la préparation de ce thé à l’eau de parapluie nous est présentée tout en délicatesse et en poésie. Grâce au petit blaireau Elmo et à ses amis, on parcourt les différentes saisons en tournant les pages de l’album. Ici, on comprend très vite que chaque saison agit sur le moral et la personnalité d’Elmo et l’on ne peut être que d’accord avec lui !

À la douceur de l’été et à l’odeur des vacances et de la mer succède l’automne et ses journées pluvieuses, pas étonnant qu’Elmo ait le moral en berne !

C’est très joliment raconté et mis en scène, ça parle des différentes saisons mais également des fluctuations de moral à cause des éléments climatiques et enfin de l’amitié… Alors, en effet, quoi de mieux que de partager une bonne tasse de thé avec nos amis pour oublier nos chagrins ?

Côté illustrations, Chloé Malard nous offre des dessins très détaillés et extrêmement fins. Le rendu est doux notamment grâce aux couleurs pastels. C’est vivant, c’est lumineux et ça ouvre facilement la voie vers un monde imaginaire… Parfait pour stimuler les esprits des bambins ?

Un album brillant et poétique, bref une belle découverte ! Alors vous venez quand boire un thé à l’eau de pluie ?

1 réflexion au sujet de “Un thé à l’eau de parapluie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s