Aventures, Bandes dessinées

Tramp – T. 5 La route de Pointe-Noire

Chronique de Tramp – T. 5 La route de Pointe-Noire, de Jean-Charles Kraehn et Patrick Jusseaume.

« Depuis trois jours, Calec découvrait l’art difficile de la palabre à l’africaine. Malgré les « cadeaux », les promesses de salaire plus important et l’intervention de l’agent de la compagnie qui avait fait le déplacement jusqu’à Tabou, les Kroumen n’en démordaient pas : ils ne voulaient pas embarquer sur le bateau « pas bon ». »

Jean-Charles Kraehn, Patrick Jusseaume, Tramp – T.5 La route de Pointe-Noire, Dargaud Éditeurs, 2001, p. 13.

Motivations initiales

Cette bande dessinée inaugure le deuxième cycle des aventures de Tramp (pour accéder aux chroniques des quatre tomes du premier cycle, c’est ici). La qualité du premier cycle ne laissait aucune doute sur l’intérêt de poursuivre cette lecture…

Synopsis

On avait laissé Yann Calec après que l’affaire de Trichère ait trouvé son épilogue, mais non sans que sa réputation n’ait souffert. Rosanna était enceinte de lui…

Lorsque ce nouveau tome commence, il a trouvé un engagement comme second sur le liberty-ship Ouessant, qui croise le long de la côté occidentale africaine, sous les ordres d’un homme brutal et, visiblement, peu accessible aux soucis de ses hommes ou des « kroumen » – membres du peuple Krou, originaires essentiellement du Libéria, et qui s’étaient forgés une solide réputation comme portefaix, du XVIe jusqu’au XXe siècle.

Lorsque le bateau fait escale à Tabou pour embarquer un groupe de ces Krou, ceux-ci refusent finalement de monter à bord. La réputation du commandant Avron les a précédés : il est trop pressé, trop dur, trop exigeant… Calec est envoyé à terre pour négocier et finit par emporter le morceau, lorsque le sorcier de la tribu décrète que le commandant va bientôt mourir…

Puis une mystérieuse bonne-sœur monte à bord, qui doit profiter du bateau jusqu’à Pointe-Noire. Et, enfin, la prophétie du sorcier s’accomplit : le commandant est retrouvé mort, visiblement tué d’un coup de couteau…

Dans quel sac de nœuds Yann Calec est-il encore tombé ?

Avis

On retrouve avec grand plaisir notre héros qui, plus que jamais, semble s’être embarqué dans une drôle d’histoire. Qui est donc ce capitaine qui envoie sans émotion des kroumen risquer leur vie – ils sont chargés de transborder des grumes de bois, ce qui les oblige à se déplacer sur les troncs glissants au risque de tomber à la mer… au milieu des requins !

Mais le capitaine n’est pas le seul individu aux comportements et aux propos méprisables. Yann Calec est obligé d’intimer au lieutenant de ne plus traiter les kroumen de nègres ; les gendarmes montés à bord pour mener l’enquête sont convaincus que l’un d’entre eux est forcément le meurtrier ; les membres d’autres ethnies congolaises ne sont pas les derniers à mépriser les kroumen, soulignant le fait que le racisme et la difficulté à accepter l’autre est malheureusement largement répandue chez les hommes de tous les pays…

Forcément, les états de service de Calec lui sont renvoyés au visage. Nous savons que son passage par le bagne et sa réputation sulfureuse sont le résultat du piège qui lui a été tendu… mais voilà un utile rappel, dans notre monde prompt à balancer, que, parfois, pour la victime d’une machination, les dégâts peuvent être durables.

Et puis l’histoire se complique encore, et l’on sent que l’on va en avoir pour notre argent.

C’est toujours aussi efficace, toujours aussi addictif, toujours aussi précis dans les dessins. Résultat, on a hâte de s’attaquer au tome suivant, La piste de Kibangou, qui verra également la fin de ce deuxième cycle. Viiiiiiiiite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s