Humour, Roman

En voiture, Simone !

« Même ta mère est invitée chez ton fils, alors que nous non ! A force de vexer tes belles-filles, tout le monde nous tourne le dos. J’en parlais au futur, mais c’est déjà le cas ! Le pire, c’est que je me sens coupable d’aller chez mon fils sans y être conviée. Mais, je te préviens, tes erreurs ne m’empêcheront pas de profiter de mes petits-enfants. Et ne pense même pas à t’imposer ! »

Aurélie Valognes, En voiture, Simone !, Le livre de poche, p.67, 2017.

Motivations initiales

Après avoir lu Mémé dans les orties, j’ai voulu me lancer dans la lecture de En voiture, Simone ! car beaucoup pensent qu’il est mieux que son premier livre.

Synopsis

Jacques se conduit comme un despote, toujours dans le contrôle, provocateur à ses heures perdues, parfois ingrat et souvent injuste. Il est marié avec Martine qui, elle, est un brin soumise aux caprices de son mari ; quelquefois gaffeuse, elle a plutôt un bon fond. Ils ont trois fils, Mathieu, éternel adolescent, Nicolas, chef cuisinier colérique et Alexandre, mollasson et macho. Et, pour ajouter encore une pointe de piquant, trois belles-filles que le couple jugent insupportables ! Il n’y a que la grand-mère qui soit sage…

Cette famille explosive va-t-elle se déchirer complétement ou finira-t-elle par trouver un compromis ?

Avis

> L’avis C

En me lançant dans ce livre d’Aurélie Valognes, j’espérais que comme pour Mémé dans les orties, ce roman allait me faire du bien et me faire un peu rire. En effet, mon souhait du moment, c’est de trouver une lecture qui met de bonne humeur !

L’auteur nous propulse dans une tribu un peu déjantée mais à laquelle on s’identifie facilement, car on retrouve toute la galerie de nos propres familles.

Jacques est mon gros coup de coeur du roman… Il nous fait à la fois de la peine, autant qu’il nous énerve, tout en parvenant à nous faire rire. J’ai vraiment aimé certaines piques qu’il envoie à ses belles-filles, comme par exemple offrir à l’une d’elle, après avoir souligné qu’elle se comporte en vrai molosse hargneux, un livre sur… les rottweiller ! Mais il faut l’avouer, on est un peu déçu que l’auteur le mette par moment autant de coté : l’exclure ainsi de la vie familiale m’a semblé être une solution de facilité.

Quoi qu’il en soit, l’histoire est drôle, attendrissante, rafraîchissante, je vous la recommande sans hésitation ! Certes, ce n’est pas un livre qui aura le Goncourt mais je pense qu’Aurélie Valognes nous propose un univers simple, accessible qui nous donne le sourire quand on referme ses romans et, rien que pour cela, je pense que je lirai Minute papillon !

A noter quand même que je ne suis toujours pas fan des couvertures des romans d’Aurélie Valognes, mais c’est sa marque de fabrique, puisqu’elle les fait elle-même et au moins ses livres sont identifiables directement dans une librairie !

IMG_2956

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s