Biographies & autobiographies, Drame, Romance

Vous connaissez peut-être

« Le sujet, ce n’est pas seulement le chien Marvin ou pas seulement Lili. Le sujet, c’est Facebook et la promesse qu’offre les images. »

Joann Sfar, Vous connaissez peut-être, Éditions Albin Michel, 2017, p.76.

Motivations initiales

La maison d’édition Albin Michel nous a fait le plaisir de nous laisser choisir quelques livres de la rentrée littéraire avant leur sortie…

J’ai eu beaucoup de mal à choisir car il y avait du beau monde : les nouvelles d’Eric-Emmanuel Schmitt, le dernier livre d’Amélie Nothomb…

Mon choix s’est arrêté sur le livre autobiographique de Joann Sfar, Vous connaissez peut-être, pour une simple et bonne raison que je garderai  pour moi, mais que ceux qui ont lu le livre devineront peut-être !

Synopsis

L’auteur nous raconte son histoire, celle d’un homme perdu dont la vie est un peu sans dessus-dessous et qui se laisse séduire par une très belle jeune femme sur les réseaux sociaux. Un jeu pervers s’installe rapidement : la jeune Lili est-elle vraiment cette beauté fatale israélienne ? Est-elle vraiment compliquée ou juste mythomane ?

Pendant six mois, nous allons suivre cette histoire d’amour mais aussi de chantage et de haine aux côtés de Joann Sfar car il s’agit bien – semble-t-il – d’une histoire vraie…

Avis

> L’avis de C

Me croirez-vous si je vous dis que j’ai lu ce livre il y a déjà plus de deux mois ? Eh oui, j’étais en vacances en pleine période boulimique de lecture – et de rosé -, j’ai dévoré ce roman en une journée… Et après ? Eh bien, quand j’ai dû me mettre à la rédaction de ma chronique, j’ai tout fait pour repousser l’échéance car je ne savais pas par quel bout le prendre, je ne savais pas si j’avais vraiment aimé ou pas, en fait j’étais juste incapable de donner un avis…

Après de nombreuses hésitations, je crois enfin que je peux y arriver, que j’ai trouvé comment parler de ce roman.

Comme beaucoup de lecteurs, le nom de Sfar m’évoque le Chat du rabbin, que je trouve extrêmement réussi  : j’ai adoré le pitch de départ, l’histoire de ce chat qui après avoir mangé un perroquet acquiert l’usage de la parole… Mais pour ce qui est des romans, j’ai souvent entendu dire que Joann Sfar avait un style particulier et parfois déroutant pour le lecteur !

J’ai essayé d’entamer ce livre en laissant de côté mes a priori. L’idée de départ ne peut que nous séduire, nous qui sommes des adeptes de réseaux sociaux à outrance et qui sommes très rarement à nous questionner sur les répercussions que peut avoir l’exposition permanente de nos vies sur la toile… Bref, on entame notre lecture avec des tonnes de questions…

Au bout de quelques pages, on sent bien que ce livre va partir un peu dans tous les sens – serait-ce ça qui rend ce livre si vivant ? Car oui, moi j’ai ressenti une grande proximité avec Sfar : j’ai eu l’impression que nous étions deux amis attablés autour d’un bon verre de vin – de préférence un Vacqueyras ou un Saint-Véran – et qu’il me racontait sa rencontre pour le moins énigmatique avec Lili. Je voyais Marvin, son chien incontrôlable, courir autour de nous. Bref, sa vie ne tourne pas rond : elle tourne autour de Facebook !

Cette tranche de vie que nous livre Joann Sfar est à la fois drôle et émouvante… Et même si on craint rapidement que son histoire avec Lili ne puisse rien donner de bon, on se laisse surprendre à se dire « et si, et si cette fille était simplement un peu paumée mais pas mythomane… ».

Le seul bémol, en ce qui me concerne, ce sont les « réflexions philosophiques » qui gravitent autour de l’histoire. Elles instaurent une forme de distance entre l’auteur et le lecteur, sans que leur finalité soit réellement claire !

FullSizeRender 3

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s