Biographies & autobiographies, Espionnage, Historiques, Témoignages

Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942

«Malgré tout, je suis convaincu qu’en d’autres temps, le maréchal Pétain n’aurait pas consenti à revêtir la pourpre de l’abandon national. Je suis sûr, en tout cas, qu’aussi longtemps qu’il fut lui-même il eût repris la route de la guerre dès qu’il put voir qu’il s’était trompé, que la victoire demeurait possible, que la France y aurait sa part. Mais hélas ! Les années par-dessous l’enveloppe avaient rongé son caractère. L’âge le livrait aux manœuvres de gens habiles à se couvrir de sa majestueuse lassitude. La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du maréchal Pétain allait s’identifier avec le naufrage de la France.»

Charles de Gaulle, Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942, Le Livre de Poche Historique, PLON 1954, p. 79.

Motivations initiales

En zonant à l’arbre à livres, j’ai aperçu les deux tomes des Mémoires de Guerre du Général de Gaulle. L’homme me/nous fascine tellement que je n’ai pas hésité : les livres ont rejoint ma PAL !

Synopsis

1940. Alors que la France subit une cuisante défaite face à l’Allemagne, un général, jusqu’ici quasiment inconnu, décide de ne pas baisser les bras face à l’occupation de son pays. Refusant l’armistice et orchestrant la poursuite de la lutte depuis Londres, de Gaulle lance son appel aux Français libres. Des premières batailles en France jusqu’à la défaite allemande d’Al-Alamein qui marque la reprise par les alliés de l’Afrique du Nord, le général du Gaulle nous raconte point par point toutes les grandes étapes de son parcours et de ses décisions dans la guerre. Cet ouvrage permet de mettre en lumière le rôle de la France durant la guerre, un rôle qui ne fut pas si réduit et noir que cela, et surtout de rendre justice à ceux qui n’ont pas accepté la défaite et qui l’on changée en victoire.

Avis

>L’avis de C

On continue sur la lancée des livres historiques ! Avant de vous donner mon avis, je dois être sincère en vous disant que même si cela m’a captivé, ce n’est pas simplissime à lire ! Il faut s’accrocher par moment et le côté « solennel » de l’ouvrage peut en désarçonner plus d’un et finir par vous écœurer… Si jamais ces mémoires vous tentent, mais que le côté emphatique vous inquiète, lisez le petit à petit et ayez une lecture plus simple en parallèle pour vous évitez les nœuds dans le cerveau !

Ce premier tome des Mémoires de Guerre de de Gaulle nous fait entrer dans les coulisses de la France Libre dans ses heures les plus incertaines et les plus douloureuses.

En suivant le propos du général de Gaulle, nous nous apercevons de l’articulation de la Résistance Française à ses débuts, et assistons aux frictions – très nombreuses – entre la France de de Gaulle et ses « alliés », qui ne lui font aucun cadeau et se retournent souvent contre lui.

L’auteur raconte son rôle durant les trois premières années du conflit, et semble n’omettre aucun détail – même s’il est difficile de savoir ce qui est de l’ordre de la réécriture ou de l’interprétation. Le réalisme saisissant de l’ouvrage nous plonge en totale immersion dans le conflit mondial, on a l’impression de traverser ces heures sombres, de subir la dure réalité d’une guerre… Mais surtout, le général de Gaulle nous enseigne une belle maxime tout au long de ces écrits : il ne faut jamais se mettre d’œillères devant un danger quelconque…

Un livre à lire une fois dans sa vie pour en savoir un peu plus sur l’homme en question et sur le passé de notre pays – bref un devoir de mémoire !

3 réflexions au sujet de “Mémoires de Guerre – T.1 L’Appel 1940-1942”

  1. « devoir de mémoire » ?
    Je ne suis pas sur, mais la nécessite de prendre conscience de notre passé pour envisager un « à venir », alors oui !
    « Les mémoires de Guerre » de Charles de Gaulle, c’est le seul livre que mon fils à lu, ou presque ! Il avait 14 ans et il rêva alors de devenir officier dans l’armée de terre. J’ai une tendresse particulière pour ces mémoires !

    Aimé par 1 personne

    1. « Devoir de mémoire » cela à une notion particulière pour l’un des deux membres de l’équipe, car l’un de nous est historien & affilé au ministère des armées… 🙂

      Et votre fils il est devenu officier ????

      J'aime

      1. Je comprends !
        Mon fils a fait STAPS pour ensuite devenir instructeur en tant que coach et entraineur de sportif de haut niveau. Il a fait un stage en hôpital et il découvert le soin par le Sport ! Après son master 2 il s’est spécialisé dans ce type de soin. Il travaille maintenant dans un hôpital ! Non, il ne s’est pas finalement engagé dans l’armée !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s