Historiques

Bonaparte et la campagne d’Égypte

Chronique de Bonaparte et la campagne d’Égypte, de Catherine Chadefaud.

« Le gouvernement du Directoire, le 5 mars 1798, décide secrètement l’Expédition d’Égypte. On cherchait en vain dans les comptes-rendus des réunions de cette instance la trace de cette décision qui engage le sort des meilleures troupes dont dispose la République et le sort de sa flotte de Méditerranée. Bonaparte lui-même fut-il été consulté ? »

Catherine Chadefaud, Bonaparte et la campagne d’Égypte, Ellipses Édition, 2019, p. 55.

Motivations initiales

Lorsque j’ai commencé à faire cours à des étudiants de troisième année de licence histoire, sur la période de l’Empire, j’avais une certaine culture sur le Premier Empire et Napoléon Bonaparte. Mais ce n’est pas exactement ma période de spécialité, il fallait donc que je complète…

Synopsis

Mars 1798. France. Les hommes d’état décident de mener une opération en Égypte. Cette expédition a pour objectifs principaux de couper la route des Indes aux Anglais et donc de mettre à mal leurs profits commerciaux ; mais il également question d’éloigner l’ambitieux général Bonaparte de France…

De 1799 à 1801, la France est présente en Égypte et tente d’imposer à ce pays et à sa population une suprématie. Les enjeux économiques, militaires et politiques sont énormes… Il n’est donc pas étonnant que la puissance anglaise nous barre la route en faisant alliance avec les Russes et les Ottomans, ce qui entrainera la destruction d’une partie de notre flotte de guerre, de nombreuses épidémies de peste dont périront des soldats français et enfin le crime d’un des plus grands et respectés généraux de l’armée française, le général Kléber…

Avis

J’ai dévoré cet ouvrage et cela pour de nombreuses raisons ! La première est sans doute la plus importante pour nombre d’entre nous : ce livre est – très – facile d’accès. C’est un livre scientifique certes mais il a le mérite d’être rédigé simplement et clairement ! Inutile de lire quatre fois la même phrase pour en saisir le sens et ça c’est appréciable !

J’ai particulièrement aimé le fait que Catherine Chadefaud articule brillamment la relation entre les faits militaires, politiques et scientifiques/artistiques. Rien n’est laissé dans l’ombre, tout est analysé et expliqué de façon précise !

Le fil conducteur de ce livre est bien entendu l’Égypte, l’auteure nous montre que ce pays est une source d’admiration, d’envie et de rêve depuis la Renaissance. Il n’est donc pas étonnant que l’une des premières puissances européennes soit intéressée pour y prendre pied ! Mais l’expédition d’Égypte, si elle contribuera à mettre en lumière, voire à lancer la carrière, de plusieurs scientifiques, et  – par exemple Saint-Hilaire – ou de vaillants soldats, comme Desaix ou Menou, reste malgré tout comme une tâche dans notre mémoire nationale. La destruction d’une partie de notre flotte, et l’impossibilité, finalement, de maintenir une présence française en Égypte, expliquent que cette campagne demeure comme un échec.

Un livre complet, qui ne s’adresse pas aux seuls initiés, et qui a l’énorme avantage d’avoir un style fluide, un découpage clair et des cartes pour se repérer ! Alors, lancez-vous et revivez ce moment trouble grâce à cet ouvrage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s