Aventures, Drame, Historiques, Romance

Le chant d’Achille

Chronique de Le chant d’Achille, de Madeline Miller.

« – Est-ce que tu viendras avec moi ?

Ah, l’éternelle souffrance de l’amour et du chagrin ! Dans une autre vie, j’aurais peut-être pu refuser, m’arracher les cheveux, hurler, et l’envoyer affronter son choix seul. Pas dans celle-ci. Il prendrait la mer et je le suivrais, même dans la mort. Oui, murmurai-je. Oui.

Clairement soulagé, il me tendit les bras. Je le laissais m’enlacer, nous presser l’un contre l’autre de tout notre long, si près, qu’il était impossible de glisser quoi que ce soit entre nous. »

Madeline Miller, Le chant d’Achille, Pocket Éditions, 2014, p. 215.

Motivations initiales

J’ai cédé à la tentation ! Ne voyant que de bonnes critiques sur ce livre qui traite d’un sujet qui m’intéresse, forcément celui-ci a rejoint ma PAL !

Synopsis

Patrocle, fils du roi Ménétios, est un garçon complexé. Il n’est qu’un tout jeune garçon lorsqu’il rencontre Achille. Très tôt, Ménétios fait remarquer à Patrocle qu’Achille est le fils dont il rêve, longiligne, doué, habile et musclé, tout l’inverse de lui !

Patrocle grandit donc avec un sentiment permanent de honte vis-à-vis de son père, et d’insuffisance par rapport aux enfants qui l’entourent. Un jour, il commet l’irréparable, et, malencontreusement, tue un jeune garçon. La sentence est sans appel, il est exilé à Phthie.

Dès lors, Achille hante les pensées de Patrocle… Les deux jeunes gens vont se découvrir, s’apprivoiser, s’aimer envers et contre tous et ne plus jamais se quitter jusqu’à la mort.

Avis

Madeline Miller nous offre ici une réécriture particulière de l’œuvre d’Homère. Si l’Iliade et l’Odyssée nous relatent la longue et douloureuse guerre de Troie en n’omettant aucun fait guerrier, la colère d’Achille ou les péripéties du voyage d’Ulysse, ces récits passent en revanche sous silence l’amour infini et sans limite que se portent Patrocle et Achille.

Dix ans de recherches, dix ans de réflexion, dix ans d’écriture – ce qui équivaut presque à monter le Mont Olympe, avouons-le ! – , c’est le temps qu’il a fallu à l’auteur pour donner vie aux personnages de Patrocle et d’Achille et nous livrer une histoire captivante, sans temps mort, impossible à lâcher !

C’est incroyable comme ce roman respire la vie, l’amour, la guerre, la trahison et la culpabilité. Tout les ingrédients sont réunis ! L’auteure met en lumière – de façon brillante – la vie des femmes durant l’Antiquité et mais également la vie des guerriers. Toute la société antique est déroulée devant nous et nous entrons dans ce monde sans aucune difficulté…

J’ai tout aimé, absolument tout ! J’ai aimé être baigné dans la douceur et l’ignorance de l’enfance mais également avoir un goût de sang dans la bouche lors des différentes charges des Myrmidons contre les Troyens.

On découvre Achille sous un nouveau jour. On découvre un fils tiraillé entre ses parents – la déesse Thétis et le roi Pelée -, on découvre un enfant comme les autres et respectueux des autres, surtout on découvre un Achille amoureux, épris de Patrocle, n’hésitant ni à s’opposer à sa mère pour protéger son âme sœur ni à braver les codes de la société grecque en ne prenant pas femme.

Ce qui est le plus touchant est sans nul doute le fait que Madeline Miller donne enfin la parole à Patrocle. Patrocle est un peu l’homme de l’ombre. Mais ici, grâce à ce roman, on le découvre, on découvre sa fidélité et son amour sans faille. Il n’hésite pas à jouer sa vie pour protéger celle de sa moitié… C’est un homme qui force l’admiration et le respect.

De l’amour incandescent, du sang et des larmes, c’est puissant et ça mérite vraiment que vous le lisiez ! C’est une lecture extraordinaire, un doux mélange de passion, de tragédie et d’actes guerriers.

Allez-y, foncez ! Aristos Achaion les amis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s