Manga

Spy x Family – T.1

Chronique de Spy x Family – T.1, de Tatsuya Endo.

« Donovan Desmond, le chef du Parti « Nation Unifiée »… un dangereux personnage qui menace la paix entre l’est et l’ouest. Votre mission consiste à l’approcher afin d’enquêter sur ses projets politiques… Ce qui implique… de vous marier et avoir un enfant. »

Tatsuya Endo, Spy x Family – T.1, Éditions Kurokawa, 2020, p. 13 et 14.

Motivations initiales

Une couverture verte et brillante, un dandy armé, un titre évoquant l’espionnage et la famille… Il ne m’en fallait pas plus pour que cette petite pépite finisse dans ma PAL ! 

Synopsis

Les pays d’Ostania et de Westalis s’opposent dans une guerre froide. Au moment où un consensus commence à voir le jour, une nouvelle menace apparait, qui pourrait mettre un terme à toutes les négociations entre les deux nations. 

Pour empêcher cela, il a été décidé de faire appel au meilleur des espions, une véritable légende vivante, Twilight. Il est précis, froid et imperturbable. Mais cette mission risque de mettre ses talents et ses nerfs à rude épreuve ! 

Pour atteindre sa cible, Twilight va devoir créer une famille afin d’intégrer la plus prestigieuse école de l’aristocratie. Tout en masquant ses intentions, il va s’associer avec une enfant télépathe et une tueuse à gages.

Avis 

Ce premier tome de Spy x Family est un vrai régal ! Le décor est vite planté et les personnages rapidement installés, bref le lecteur se retrouve vite en immersion dans l’histoire ! La mission de Twilight a un véritable enjeu pour les nations, mais chut, je ne vais pas tout vous dévoiler ! Notre héros va devoir user et abuser d’un subterfuge qui va en faire pouffer de rire plus d’un mais qui va malgré tout nous tenir en haleine.

La famille que Twilight va composer avec la tueuse Ibara et la petite Anya constitue la valeur ajoutée de ce manga. Les parents doivent conserver leurs identités secrètes au sein du foyer. La petite Anya, télépathe qui comprend toujours de travers les pensées, rajoute une bonne dose d’humour. Avec un tel trio, des moments de vie qui auraient pu être simples prennent une dimension totalement loufoque, ne serait-ce que pour maintenir leur anonymat, et parvenir à passer inaperçus.

Une des forces de ce manga est que, sur fond de guerre froide, l’humour et les bons sentiments trouvent toujours leur place et ça fait vraiment du bien.

La tueuse froide va découvrir sa fibre maternelle, l’espion solitaire va apprendre à se confier et à faire confiance, j’ai adoré. Mais j’ai vraiment craqué pour la petite Anya, trop mignonne avec ses expressions particulières et son langage à part.

J’ai adoré les dessins, les personnages sont charismatiques et les décors précis avec des inspirations européennes. La mise en scène est maitrisée et bien rythmée afin de conserver une fluidité dans l’enchainement des moments de tension et d’action. C’est vraiment très bien fichu !

Les chapitres s’enchainent bien et ce premier tome remplit totalement son travail. J’ai passé un très bon moment et j’ai très envie de lire la suite – bon, ok, j’ai même déjà lu les deux prochains tomes. Moralité : un gros coup de cœur !

2 réflexions au sujet de “Spy x Family – T.1”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s