Aventures, Historiques

Today we live

Chronique de Today we live, d’Emmanuelle Pirotte.

« Cette nuit-là, Mathias se réveilla en sursaut. Renée était serrée contre lui. Elle avait blotti sa tête contre son torse et avait posé une main sur sa hanche. Il sentait la chaleur de sa respiration contre sa peau, le poids très léger de son bras contre son flanc. Un bref instant, il eut le réflexe de refermer ses bras sur elle. Et puis non. Fallait pas pousser ! »

Emmanuelle Pirotte, Today we live, Le Livre de Poche, 2019, p. 34.

Motivations initiales

Depuis que Benoît, du cherche midi, nous a fait découvrir Emmanuelle Pirotte, avec Loup et les hommes, nous suivons cette auteure. Mais nous n’avions encore pas eu l’occasion de lire son tout premier livre, ce Today we live. Alors, naturellement, lorsque nous sommes tombés dessus dans notre librairie habituelle, il a vite rejoint notre PAL…

Synopsis

Dans les Ardennes belges, en décembre 1944. On est en pleine contre-offensive allemande, même si chacun sait que ce n’est plus qu’une question de temps avant que le Reich ne s’effondre.

Pourtant le danger reste terrible. Et c’est aussi cette pression qui fait paniquer le curé de Stourmont, alors que Renée l’accompagne. Renée, c’est une petite fille de sept ans, juive, qui, depuis un moment déjà, va d’institution en famille d’accueil. Alors lorsque deux soldats américains se présentent, le curé leur confie Renée.

Malheureusement, ce sont en fait deux SS infiltrés. Mais, alors qu’ils sont sur le point d’exécuter Renée, Mathias tue son collègue. Il n’a rien prémédité, mais Renée lui a jeté un regard, et cela a suffi à le troubler.

Dès lors, leurs destins sont unis…

Avis

Je n’irai pas par quatre chemins. Ce livre mérite amplement, totalement, remarquablement, définitivement d’avoir été traduit en 15 langues et de s’être vu décerner le prix Edmée de la Rochefoucauld et le prix Historia.

Quelle idée improbable, certes, mais également magnifique, déjà, que d’imaginer Renée confiée à deux soldats américains qui sont en réalité des SS infiltrés. Quand le destin vous joue de vilains tours. Mais celui qui se retrouve victime de ce coup tordu n’est pas celui qu’on croit. En effet, en un regard, Renée sauve sa vie… et c’est le deuxième soldat allemand qui perd la sienne sans comprendre ce qui lui arrive. Mais Mathias lui non plus ne comprend pas ce qui vient de se jouer. Lui qui a quitté l’Allemagne pour les grands espaces du Canada, qui a cru s’extraire des enjeux sociaux qui lui pèsent tant, qui se pense définitivement incapable de s’attacher : le voilà pris dans les filets de Renée !

Alors, certes, il est dur, avec les autres et avec lui-même. Il est habitué à tuer, et n’hésite pas à le faire pour se défendre. Certes, il va partir, la laisser. Et pourtant, c’est bien lui que cette aventure met vraiment en danger.

Renée, elle, est un de ces personnages incroyables, qui vous marquent pour longtemps, en tant que lecteur(rice). Elle a, malgré ses 7 ans, tout compris. Elle saisit tout ce qui l’entoure, elle perçoit les enjeux… Elle a la maturité d’une vieille âme, et, dans ce livre, seule une vieille femme indienne peut lui en remontrer en matière de tolérance et d’acceptation des autres. Elle est brutale par moments, mais par souci de vérité. Et elle redevient une enfant quand elle dort.

C’est une magnifique histoire d’amour qu’Emmanuelle Pirotte nous offre ici. Sans sous-entendus, sans malentendus, sans concessions. D’une pureté totale, malgré les événements, malgré ce qui les entoure.

En effet, autour de ces deux personnages centraux, gravite tout une micro-société. Et tous les autres personnages sont tellement humains. Pour le meilleur ou pour le pire, avec leur curiosité, leur vécu, leurs désirs, leurs peurs, leurs lâchetés. Chacun est pris dans ses propres contradictions et se débat dans ses conflits internes. C’est d’une justesse remarquable.

Alors ne cherchez pas : lisez ce livre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s