Policiers, Roman

Meurtres et charlotte aux fraises

Chronique de Meurtres et charlotte aux fraises, de Joanne Fluke.

« Hannah s’installa au volant. Andrea semblait tellement heureuse de lui être utile que, l’espace de quelques secondes, elle regretta amèrement les remarques cinglantes qu’elle lui avait balancées autrefois, quand elles étaient plus jeunes. Des remarques amplement méritées, soit dit en passant, mais qu’elle aurait pu énoncer avec plus de diplomatie. »

Joanne Fluke, Meurtres et charlotte aux fraises, le cherche midi, 2021, p. 220.

Motivations initiales

Grâce à notre ami Benoît, du cherche midi, nous avions eu l’occasion de découvrir la première enquête d’Hannah Swensen, Meurtres et pépites de chocolat. Et d’accéder à la deuxième enquête, que voici !

Synopsis

Lake Eden est en ébullition : sous l’impulsion de M. Hart, qui dirige l’entreprise Hartland, spécialisée dans la fabrication de farines, un concours est organisé pour désigner le meilleur pâtissier de la ville. Hannah a été désignée pour présider le jury. Et, afin de faire le buzz, elle présente une de ses recettes en ouverture de soirée.

Mais, alors qu’elle a proposé la recette de la charlotte aux fraises pour la première soirée, Boyd Watson, l’entraîneur de l’équipe de basket du lycée, est retrouvé mort le lendemain matin, le crâne défoncé, la charlotte qu’elle lui avait donnée la veille écrasée à côté de lui.

Danielle, la femme de Boyd, fait partie des suspects. Hannah est convaincue de son innocence, mais encore va-t-il falloir le prouver… même si le beau Mike Kingston, le policier qui n’est pas insensible au charme de la jeune femme, l’a priée de se tenir à l’écart de l’enquête…

Avis

Pas de surprise, cette fois-ci, je savais à quoi m’attendre en m’attaquant à ce deuxième épisode d’une série qui va en compter de nombreux… Parfait représentant du cosy mystery, ce livre met en scène la deuxième enquête d’Hannah Swensen. Cette dernière néglige toujours aussi superbement toutes les techniques d’enquête – et ne parlons évidemment pas de la police scientifique… -. Mais son enthousiasme et, dans ce cas, la volonté de démontrer l’innocence de Danielle Watson, lui tiennent lieu de motivation, de justification et de caution morale !

On retrouve sans déplaisir les personnages du premier opus – Mike et Norman, les deux soupirants d’Hannah ; Lisa, son assistante et bientôt associée ; Andrea, sa sœur ; et même l’insupportable Delores dont la seule préoccupation semble être de « caser » sa fille -.

Il ne faut pas attendre des rebondissements incroyables, on peut même deviner assez rapidement de quel côté il va falloir chercher la culpabilité. Ce n’est donc pas sur le suspense qu’il faut compter.

Mais cela se lit rapidement, et demeure agréable pour une après-midi « cocooning », avec un plaid, un chocolat chaud et, pourquoi pas, quelques cookies.

Amateurs ou amatrices de cosy mystery, ce livre est pour vous !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s