Policiers, Roman noir, Thrillers

La saignée

Chronique de La saignée, de Cédric Sire.

« – C’est un porc, insista la femme en essuyant ses joues, étalant son maquillage au passage. Vous travaillez pour un un salopard manipulateur. Mais vous devez le savoir, non ? »

Cédric Sire, La saignée, Fayard noir, 2021, p. 194.

Motivations initiales

Imaginez mon angoisse quand je m’aperçois que je pars pour le week-end et que j’ai oublié de prendre des livres… Ni une, ni deux, je me précipite à la Fnac Gare de l’Est pour trouver un livre. Rien ne me tente jusqu’à ce que j’attrape ce livre au titre glauque. Je n’ai jamais lu cet auteur, donc je ne sais pas où je mets les pieds… Surprise ou déception ?

Synopsis

Mythe ou réalité ? Les red rooms existent-elles vraiment sur le Dark Web ou bien s’agit-il seulement du résultat de l’imagination débordante de certains ? Si l’on en croit la photo qui s’affiche lorsque l’on ce connecte sur un certain site, avec un cadavre mutilé et l’inscription « est-ce que tu aimes ? » qui envahit l’écran de l’ordinateur, ces lieux de torture et de violence sont bien réels !

Une course contre la montre s’engage pour découvrir qui se cache derrière ces meurtres barbares et leur diffusion sur le Dark Web pour que certains assouvissent leurs pulsions.

Du flic borderline à sa collègue pointilleuse, il faut absolument découvrir qui se cache derrière cette pièce appelée La Saignée avant que d’autres personnes disparaissent.

Avis

Un ticket direct pour l’enfer et la violence : voilà ce que propose ce livre. Et ça décoiffe ! Si vous êtes comme moi, il est probable que vous ne respirerez pas pendant tout le temps de la lecture, que vous aurez les nerfs en pelote, et que, à chaque scène de violence, vous ressentirez de drôles de sensations…

Cette plongée dans le monde du Dark Web est totalement dingue, et très réussie. Moi qui ai plutôt tendance à vivre en croyant aux bisounours, la simple idée qu’il puisse exister des chambres de tortures conçues pour que des pervers s’en délectent derrière un écran, ça me coupe littéralement le souffle !

Cédric Sire nous offre ici un thriller parfaitement ciselé. L’histoire est au cordeau, rien n’est laissé au hasard. L’intrigue est rondement menée, et même si j’ai cru avoir deviné le dénouement de l’histoire, en fait c’est très surprenant et ça fait le taf ! J’ai particulièrement apprécié la dextérité avec laquelle l’auteur déroule son récit, le rythme est maintenu tout du long, c’est puissant, et le lecteur se sent comme s’il avait une chape de plomb sur les épaules.

Chaque personnage présente une particularité, et leurs chemins de vie respectifs sont tellement dingues qu’on ne les oubliera pas de sitôt. Croyez-moi, certains font vraiment froid dans le dos. Véritables psychopathes, ils sont totalement dénués d’empathie. Mais leur côté atypique donne à la fois de la profondeur et de la véracité au récit.

De la tension, de la violence, une immersion dans un monde où tout est noir et sans espoir. Bref, c’est redoutablement captivant ! Je l’ai dévoré en un week-end, impossible de lâcher ce thriller d’une noirceur comme je les aime.

C’est diablement efficace. Alors si vous aimez le noir vraiment noir, je vous le recommande !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

1 réflexion au sujet de “La saignée”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s