Histoire

De la guerre – N°1

Chronique de De la guerre – N°1, sous la direction de Jean Lopez.

« Si l’on s’en tient aux images d’actualité commanditées par Goebbels, la machine de guerre Nazie semble d’une puissance irrésistible. Cette impression est aggravée par la projection inconsciente sur cette époque de l’actuelle puissance économique allemande. Alors, colosse militaro-industriel ou tigre de papier ? »

Jean Lopez (dir.), De la guerre – N°1, Perrin, Guerre et Histoire, 2021, p. 67.

Motivations initiales 

J’avais entendu parler de la sortie de ce mook en 2021. Mais impossible de mettre la main dessus ! C’est lors d’un week-end en dehors de Paris, dans une gare, qu’il est tombé entre mes mains ! Et puis… le temps a passé, les livres se sont accumulés, mais j’ai fini par prendre le temps de l’ouvrir. 

Synopsis

De la guerre propose de voyager au travers des époques et également des conflits. Ici, ces différents articles proposent de s’intéresser aux batailles, aux uniformes, aux grandes figures militaires et enfin à la théorie guerrière. 

Avis 

170 pages de pur bonheur ! Vous vous doutez bien qu’avec mon parcours et le milieu universitaire dans lequel j’évolue, ce Mook a été lu et dévoré avec avidité !

J’espère vous donner envie d’oser pour le prochain numéro qui sort dans un tout petit moment… Croyez-moi, si vous osez, vous ne serez pas déçu(e)s ! Ce qui est agréable dans cet ouvrage entre le livre et le magazine, c’est la multitude de sujets traités et comment ils sont présentés aux lecteurs. Adieu l’histoire uniquement centrée sur les faits guerriers, ici on analyse la guerre dans toute ses dimensions – économique, sociale, idéologique, etc… C’est abordable, accessible et d’une clarté incontestable !

N’ayez crainte, ce numéro n’a pas la même forme – barbante ? – que de nombreux ouvrages scientifiques. Ici, vous trouverez des archives sonores, de la cartographie, des illustrations d’époque et encore de l’infographie. Un plaisir pour les yeux mais également pour nos synapses car on ne se perd pas dans des notes de bas de pages ou bien des propos incompréhensibles. Ce qui m’a le plus plu, c’est sans nul doute la présence d’interviews posthumes – à l’image de Grouchy – et d’interviews croisées – quelle joie de voir deux grandes pointures confronter leurs idées !  

Vous l’aurez compris, ce Mook va trôner fièrement sur mes étagères en attendant que la collection s’agrandisse. N’hésitez pas, foncez, si vous avez un intérêt pour l’Histoire, vous serez agréablement surpris !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s