Aventures, Romance, Science-fiction

La nuit des temps

« Je suis entré et je t’ai vue. Et j’ai été saisi aussitôt par l’envie furieuse, mortelle, de chasser, de détruire tous ceux qui, là, derrière moi […] attendaient de savoir et de voir. Et qui allaient TE voir, comme je te voyais. Et pourtant je voulais aussi qu’ils te voient. Je voulais que le monde entier sût combien tu étais, merveilleusement, incroyablement belle. Te montrer à l’univers, le temps d’un éclair, puis m’enfermer avec toi, seul, et te regarder pendant l’éternité. »

René Barjavel, La nuit des temps, Éditions Pocket, 1999, p. 87.

Motivations initiales

A force d’en entendre parler, j’ai voulu me faire une idée de ce livre et surtout de l’auteur que je ne connais que de nom !

Synopsis

Antarctique. Une équipe de chercheurs des Expéditions Polaires françaises sont en train de faire un relevé du sous-sol glaciaire. Jusque-là, rien d’anormal mais au loin, à des kilomètres sous eux, un signal d’émetteur se fait soudain entendre. C’est impossible, purement impossible, car la couche du sol d’où provient le signal date de plus de 900 000 ans. Il y a donc de la vie sous la glace.

De nombreux scientifiques et techniciens de différentes nationalités arrivent sur place pour découvrir quelle civilisation perdue est enfouie sous le continent gelé. Sous un dôme d’or, le monde entier découvre deux êtres vivants, des humains, d’une beauté incroyable.

Quelle est l’histoire de c’est deux êtres ? Pourquoi ne sont-ils plus que deux ?

Avis

> L’avis de C

Publié en 1968, il faut déjà constater que ce roman n’a pas pris une ride et fait toujours recette ! Son secret de jeunesse éternelle ? Sûrement l’écriture très fluide de l’auteur, associée au fait que son histoire reste intemporelle. Bon, bien entendu, il y a de nombreux clichés des années soixante – je pense notamment aux ordinateurs qui sont surdimensionnés ! – mais cela apporte un lien supplémentaire entre l’époque de l’auteur et l’histoire racontée dans ce livre.

Ce livre est un exemple intéressant de roman de science-fiction à la française, écrit dans le contexte tumultueux de l’émergence de la révolution sexuelle, de la Guerre du Viêt-Nam et du désir, exprimé alors avec force par la jeunesse, d’un monde meilleur.

On pourrait être tenté de faire un parallèle avec le monument de Jules Verne, Voyage au centre de la terre. Entre romance, espionnage, suspense, tragédie, flash-back et retournements de situation, le tout dans un décor glacé de la Terre-Adélie, La nuit des temps offre bien des surprises aux amateurs de science-fiction. Les personnages sont bien campés, et présentent une vaste palette d’humanité, certains ternes et torturés, d’autres au contraire exubérants.

On a vraiment l’impression d’être plongés dans une mission scientifique en Antarctique et dans une société oubliée mais futuriste. Et si ce livre est très simple à lire, et convient donc à un public jeune, La nuit des temps s’adresse aussi à des lecteurs plus expérimentés : sans doute ces derniers auront-ils une autre lecture, mais ils ne seront pas déçus pour autant.

René Barjavel nous offre ici un roman plein d’humanité. Une fois qu’on referme le livre, on se dit qu’il n’y a rien à ajouter et que tout est écrit…

IMG_0084

6 réflexions au sujet de “La nuit des temps”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s