Aventures, Bandes dessinées, Policiers, Thrillers

Gil St André – T. 4 Le chasseur

Chronique de Gil St André – T. 4 Le chasseur, de Jean-Charles Kraehn.

« Voilà le scénario. Cet après-midi, j’ai fait une demande officielle qui transitera par le Ministère des affaires étrangères, pour que le professeur Medjic soit interrogé dans le cadre de notre enquête. ‘Faudra que j’me cogne le voyage… pour rien sans doute, car les flics suisses ne sont pas très coopératifs et ma mission d’observateur ne donnera pas grand-chose. »

Jean-Charles Kraehn, Sylvain André, Gil St André – T. 4 Le chasseur, Éditions Glénat, 2000, p. 26.

Motivations initiales

BD découverte lors de sa sortie (fin des années 90), j’en avais conservé un bon souvenir, sans pouvoir me rappeler en détails de l’histoire. Découvrir, en début d’année 2018, que le 12e tome de série veniat de sortir était l’occasion de les relire, donc après le premier tome, le deuxième et le troisième, il était temps de relire le quatrième !

Synopsis

Attention – risque de spoiler, pour ceux qui n’auraient pas lu les tomes précédents !

Gil St André poursuit sa quête : il continue à chercher les hommes qui ont enlevé sa femme. Alors qu’il est parvenu à retrouver le pilote, l’intervention de la police – le fameux capitaine Fourrier, toujours aussi détestable – le prive du seul témoin dont il espérait tirer des informations. Mais, surtout, Gil est obligé de prendre la fuite pour ne pas être arrêté.

S’enfuyant avec la voiture du pilote, il reçoit un appel sur le téléphone du véhicule : une nouvelle livraison est prévue par les ravisseurs ! Dernier lien avec l’affaire, Gil décide de se faire passer pour le pilote, en direction de la Suisse. Suisse où se trouve également le médecin qui suivait la belle-mère de l’entrepreneur. N’y aurait-il pas un lien ?

Avis

> L’avis de T

Toujours aussi efficace – à la fois dans le scénario et dans le dessin -, on accompagne Gil dans sa quête pour comprendre pour quelle raison Sylvia a disparu. À la fin du tome précédent, il devenait un fugitif ; dans ce tome, il essaye de retourner la situation, en prenant le risque de se jeter dans la gueule du loup, pour devenir le chasseur…

Djida, à distance, essaye de continuer à l’aider, ce qui lui vaut, une fois de plus, les foudres de Fourrier… mais pas que !

On commence à voir pointer une bonne grosse affaire mettant en scène – mais dans quel but ? – un professeur de médecine sans scrupules. Et on a hâte de continuer à dénouer l’écheveau. Ça tombe bien, le tome 5 n’est pas loin… ensuite, il faudra aller chercher les épisodes suivants !

Et comme je crois que je n’ai pas encore eu l’occasion de le dire, cette série fait partie de Bulle Noire, une collection mise en place chez Glénat et consacrée au thriller et aux histoires policières – mes souvenirs me disent que c’était un mouvement assez récent dans le monde de la BD, mais je n’ai pas de diplôme en histoire de la BD, ne m’en veuillez pas si c’est une erreur ! Le prochain tome clôture le cycle 1, publié entre 1996 et 2001 ; le cycle 2, qui couvre les tomes 6 à 8, sont sortis entre 2003 et 2006 ; le cycle 3 (tomes 9 à 11), sont parus entre 2010 et 2013. Avec le 12e tome, la série prend une nouvelle orientation : avec un nouveau dessinateur – Chris Millien -, chaque tome constituera désormais une histoire indépendante.

Alors ? Alors, si le temps consacre la qualité, cela confirme qu’il faut découvrir cette série, non ? Alors à vos albums !

IMG_1232

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s