Historiques, Humour

Azincourt par temps de pluie

Chronique de Azincourt par temps de pluie, de Jean Teulé.

« Si on ne me jure pas que je serai en première ligne je rembarque de suite mes milliers d’hommes et retourne à Nancy. Avez-vous une idée de combien me coûte cette bataille, et je devrais me retrouver, mettons en quatrième ligne ?! Si vous avez trop de combattants, moi je peux vous en débarrasser de beaucoup avant de vous plaire. Choisissez ! »

Jean Teulé, Azincourt par temps de pluie, Mialet-Barrault Éditeurs, 2022, p. 65.
Motivations initiales

Fut un temps où Jean Teulé était mon remède anti-morosité ! Chacun de ses livres était un gros coup de cœur ! Et puis… il y a eu ce que j’ai ressenti comme un essoufflement, un humour qui me parlait moins, et surtout trop de facilités dans plusieurs de ses livres. C’est son dernier ouvrage Crénom, Baudelaire ! qui m’a redonné goût à cet auteur… Alors, forcément, quand Jean Teulé se met à narrer la bataille d’Azincourt, la lecture de ce roman est obligatoire ! 

Synopsis

25 octobre 1415 ? Azincourt, dans l’Artois. La pluie ne fait que tomber, le sol est humide et même boueux, pas pratique pour les hommes d’armes et les chevaux ! Deux armées se font face, deux armées totalement différentes et inégales ! Les français sont venus en nombre impressionnant et sont convaincus de l’emporter, l’ambiance est donc à la fête ! Côté anglais, c’est totalement différent… Beaucoup sont malades et souffrent de dysenterie après un repas de moules avariées ! 

Mais cette bataille va-t-elle vraiment se dérouler comme les français le pensent ?

Avis

Ô joie ! Jean Teulé a pris la décision de s’attaquer à un monument de l’Histoire de France, la célèbre et sanglante bataille d’Azincourt, qui a eu lieu durant la guerre de cent ans !

Dès que je commence ma lecture, je retrouve le style assez inimitable de Teulé, sa capacité à relater un événement somme toute ordinaire en en faisant un véritable événement inoubliable et totalement extraordinaire ! Ici, il fait le choix de ne pas relater uniquement la bataille mais également sa préparation, la veille, et surtout le lendemain de l’affrontement !

Tout était réuni pour que ce soit complétement dingue, hyper-drôle. Bref, j’attendais de voir comment l’auteur allait mettre en lumière cette bataille !

Pourtant, pendant tout le début du livre, l’histoire que nous raconte Jean Teulé semble piétiner. C’est plat, pas vraiment intéressant, on a vraiment l’impression d’avoir les pieds collés par la boue d’Azincourt… Je commençais à me dire que tout cela était terriblement décevant… mais le génie de Teulé n’avait pas dit son dernier mot !

En un claquement de doigt – dès que les armées sont face à face sur le champ de bataille -, la tendance s’inverse, je ne peux plus lâcher le livre et je rigole à toutes les phrases que nous balance l’auteur ! Je retrouve la langue fleurie de Teulé qui me fait tant rire, je retrouve ces anecdotes dont on est tous friands et que seul l’auteur sait mettre en lumière ! Bref, je retrouve tout ce que j’aime chez Jean Teulé et je prends une belle leçon d’histoire sur la bataille d’Azincourt ! 

Pour conclure, ce roman est un peu comme un vieux diesel, il a du mal à chauffer mais quand c’est parti, c’est parti et on en prend plein les mirettes !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

1 réflexion au sujet de “Azincourt par temps de pluie”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s