Biographies & autobiographies, Humour, Roman

Crénom, Baudelaire !

Chronique de Crénom, Baudelaire !, de Jean Teulé.

« – Faites-moi voir ce que vous avez écrit, Charles Baudelaire !

– Non. On ne me lira que quand ça me prendra.

L’insolent, aux lèvres étirées et serrées sous des narines toujours prêtes à se gonfler, a répondu cela d’une voix métallique et coupante. On pourrait croire que son professeur, aux rouflaquettes le long des tempes, va en tomber d’apoplexie :

– Comment ? À dix-huit ans, on ne s’adresse pas ainsi à un enseignant ! Je vous somme de me remettre ce billet !

– Jamais.

– J’exige une dernière fois que…

Charles chiffonne son poème, en fait une boulette qu’il avale. »

Jean Teulé, Crénom, Baudelaire !, Mialet-Barrault Éditeurs, 2020, p. 25-26.

Motivations initiales

Un très bel envoi de ma copine Mélanie alias Demain.je.lis ! J’ai découvert Jean Teulé il y a quelques années avec son très addictif Je, François Villon que j’ai adoré… Et par la suite, j’ai enchaîné les coups de cœur et les déceptions… Son dernier roman Gare à Lou ! a été un flop total pour moi et je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de lire Jean Teulé…  

Synopsis

Charles Baudelaire ou l’homme qui ne respecte rien et qui ne supporte aucune forme d’autorité et de contrainte ! Charles Baudelaire ou celui qui aime les femmes de petites vertus qui n’ont ni morale ni limites. Charles Baudelaire ou l’un des pires drogués de la France du Second Empire ! 

Entre poèmes graveleux et vie décousue, Jean Teulé fait revivre l’auteur des Fleurs du mal et ce n’est pas toujours très joli à voir ! 

Avis

Je vous le disais précédemment, ma lecture du dernier roman de Jean Teulé avait été très décevante : je l’avais trouvé trop facile, trop surfacique… J’avais donc quelques appréhensions en ouvrant ce nouvel ouvrage… Jean Teulé allait-il me surprendre, me faire exploser de rire comme dans Le Montespan ou bien Charly 9

Entre une enfance délicate à l’occasion de laquelle Baudelaire a l’impression qu’on lui arrache sa mère, l’abus d’opium et de drogues en tout genre et son imagination débordante, Jean Teulé nous entraine dans un roman totalement enivrant voir même addictif en nous parlant d’un personnage totalement détestable, complexe mais passionnant ! 

J’ai retrouvé dans cet ouvrage le Jean Teulé qui me plait tant, cette plume unique qui revisite l’Histoire sur le ton de l’humour, avec son inimitable style, à la fois chirurgical et familier ! C’est drôle mais à la fois très touchant, c’est fin et grossier parfois, bref c’est une très belle histoire que nous conte l’auteur. 

J’ai ri, mais j’ai ri, tout y est, certaines punchlines sont très bien trouvées, très audacieuses et restent en mémoire ! Et puis, je l’avoue, j’ai découvert un homme que je ne connaissais pas. Bien sûr, je connaissais le poète mais je ne connaissais absolument pas l’homme détestable et brisé qu’était Charles Baudelaire… 

Pendant ma lecture, j’ai énormément repensé au brillant ouvrage de Titiou Lecoq, Honoré et moi, je me dis qu’avec ce roman et celui de Jean Teulé sur Baudelaire j’ai deux petites pépites dans les rayonnages de ma bibliothèque ! 

C’est truculent, c’est touchant, c’est criant de vérité, c’est drôle, c’est du brillant Jean Teulé et ça fait du bien !

3 réflexions au sujet de “Crénom, Baudelaire !”

  1. Moi aussi j’ai abandonné Jean Teulé depuis plusieurs années car trop….. J’avais comme toi tellement François Villon, Montespan, Verlaine, Le magasin des suicides et puis il est parti dans des contrées où je n’ai pas aimé le suivre…. Alors peut-être celui-là s’il revient à sa façon bien particulière d’évoquer ce que nous ne savons pas de certains personnages connus 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s