Aventures, Médiéval fantasy

Le royaume de Pierre d’Angle – T. 3 Les adieux

Chronique de Le royaume de Pierre d’Angle – T. 3 Les adieux, de Pascale Quiviger.

« La route était belle et les dorures de l’automne donnaient à Ema l’impression d’avancer dans une enluminure. Le terrain accidenté, les cimes agitées, l’empreinte des sabots dans le sol argileux : tout l’invitait à revenir habiter le monde. L’air vif qui lui mordait le visage allégeait sa peine pourtant si profonde. »

Pascale Quiviger, Le royaume de Pierre d’Angle – T. 3 Les adieux, Éditions du Rouergue, 2020, p. 61.

Lire la suite « Le royaume de Pierre d’Angle – T. 3 Les adieux »
Aventures, Fantastiques, Heroic fantasy, Jeunesses

Le royaume de Pierre d’Angle – T.2 Les filles de mai

Chronique de Le royaume de Pierre d’Angle – T.2 Les filles de mai, de Pascale Quiviger.

« La messagère n’aimait rien tant que voyager en compagnie de sa jument, avec un faible pour les descentes périlleuses et les montées exténuantes. Elle profitait de tous les climats, l’orage comme la grêle, hiver comme été. Vagabonde dans l’âme, elle avait refusé d’être meunière comme ses parents parce qu’elle rêvait depuis toujours de sillonner les mers. Mais les femmes n’étant pas bienvenues à bord, elle avait plutôt exploré l’île de fond en comble. Elle en avait tracé une géographie toute personnelle, exacte et singulière, faite de détails infimes et parfois éphémères : la cime crochue d’un pin bleu, le bourdonnement d’une ruche, la lumière poudreuse d’un étang, le revers argenté des feuilles de bouleau. »

Pascale Quiviger, Le royaume de Pierre d’Angle – T.2 Les filles de mai, Éditions du Rouergue, 2019, p. 340.

Lire la suite « Le royaume de Pierre d’Angle – T.2 Les filles de mai »

Aventures, Médiéval fantasy

Le royaume de Pierre d’Angle – T.1 L’art du naufrage

Chronique de Le royaume de Pierre d’Angle – T.1 L’art du naufrage, de Pascale Quiviger.

« Partout, les documents s’empilaient au hasard. Des cierges étaient fichés sur la couverture des livres, un broc à moitié vide tenait en équilibre sur la base du téléscope, une fourchette était plantée parmi les plumes à côté de l’encrier. En revanche, les vitres du dôme étaient d’une propreté éclatante et la lumière du jour inondait la pièce ronde. Clément de Frenelles vivait de moins en moins sur terre et de plus en plus au ciel. »

Pascale Quiviger, Le royaume de Pierre d’Angle – T.1 L’art du naufrage, Éditions du Rouergue, 2019, p. 228.

Lire la suite « Le royaume de Pierre d’Angle – T.1 L’art du naufrage »