Biographies & autobiographies, Drame, Historiques, Prix littéraires, Roman

Charlotte

« Merci pour tes dessins. Ils sont naïfs, approximatifs, inaboutis. Mais je les aime pour la puissance de leur promesse. Je les aime car j’ai entendu ta voix en les regardant. J’ai ressenti une forme de perte et une incertitude aussi. Peut-être même l’esquisse d’une folie. Une folie douce et docile, sage et polie, mais réelle. Voilà. Ce que je voulais te dire. Nous sommes un très beau début. »

David Foenkinos, Charlotte, Folio, 2018, p. 104.

Motivations initiales

Ayant lu et apprécié Vers la beauté et constatant sur le web que Charlotte rencontrait un certain succès sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de me lancer !

Synopsis

Charlotte a neuf ans lorsque sa mère se suicide. Mais personne ne lui avoue la vérité  – ni même la malédiction qui règne dans sa famille autour de nombreux suicides -, sa famille lui cache ce terrible secret et la jeune enfant espère jour après jour que sa mère lui envoie un signe de l’au-delà comme elle le lui avait promis.

En grandissant, Charlotte découvre sa passion pour le dessin. Elle développe son talent grâce à son amour démesuré pour le professeur de chant de sa belle-mère – célèbre cantatrice juive en Allemagne -, en dessinant des centaines de fois le visage de celui-ci.

Mais cette histoire d’amour va être balayée par le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Son père et sa belle mère forcent la jeune femme à quitter l’Allemagne pour se réfugier chez ses grands-parents dans le Sud de la France.

Au fil de cet exil, Charlotte est de plus en plus nostalgique, de plus en plus déprimée… Elle s’isole et se réfugie dans ses dessins pour tenter d’oublier l’absence de son père et sa belle-mère, celle de l’amour de sa vie, ainsi que le suicide récent de sa grand-mère. Elle va composer l’œuvre de sa vie « Leben ? Oder Theater ? » et confier ses dessins à son ami médecin juste avant de se faire dénoncer et déporter.

Avis

> L’avis de C

Il faut reconnaître que lorsque j’ai ouvert ce livre, la surprise a été au rendez-vous ! En effet, la présentation du texte – en forme de vers – est assez surprenante ! J’ai pensé que cela risquait de me déranger lors de ma lecture, j’avais l’impression que le texte était haché, ça me donnait une sensation d’essoufflement à chaque page. Aïe… Vous l’aurez compris, ça commençait mal…

En plus de cette présentation « bizarre » du texte, impossible pour moi de rentrer dans l’histoire pendant plus d’une centaine de pages… J’ai même songé à arrêter, à changer de livre et puis… Vous connaissez le refrain « à côté d’obstination, il y a ma photo dans le dictionnaire » ! Donc je n’ai pas abandonné !

Et finalement, je remercie mon obstination, car à partir du moment où Charlotte rencontre Albert et que leur idylle se construit, plus possible de lâcher le livre, je voulais absolument savoir où David Foenkinos allait nous emmener. Le rythme de l’histoire s’est accéléré et on rentre vraiment dans une partie de l’histoire dure et particulière, tout explose pour Charlotte. Elle doit quitter l’amour de sa vie, ses parents, son pays, elle découvre la véritable cause de la mort de sa mère… et subit la pression sexuelle de son effroyable grand-père. C’était explosif et ça m’a arraché quelques larmes…

Bilan ? Il faut reconnaître que l’idée de départ est très séduisante, David Foekinos se met en scène en nous expliquant qu’il a toujours été fasciné par la jeune Charlotte Salomon. J’ai beaucoup aimé ce côté « enquête » de l’histoire, le fait que l’auteur essaye de reconstituer la vie de la jeune femme. Il faut également avouer que l’écriture est magnifique, l’auteur joue brillamment avec les mots et cela se ressent dans les émotions qui nous parcourent lors de la lecture. En revanche, je maintiens que je n’ai pas du tout accroché sur la forme poème-prose du roman.

Une histoire bouleversante certes mais pour moi ce n’est pas inoubliable… Et vous ? Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Laissez-nous un petit commentaire, nous sommes curieux chez Ô Grimoire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s