Aventures, Bandes dessinées

Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3 L’hallali des amants

Chronique de Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3, de Stéphane Betbeder et Djief.

« La partie battait son plein, et nous en étions devenus totalement dépendants l’un et l’autre. Mais ni l’un, ni l’autre, n’avions assez de lucidité pour nous en apercevoir. »

Stéphane Betebeder, Djief, Les liaisons dangereuses Préliminaires – T. 3 L’hallali des amants, Éditions Glénat, 2019, p. 14.

Motivations initiales

Ayant lu et apprécié les deux premiers tomes (tome 1 et tome 2), il n’y aurait eu aucune logique à ce que cet album ne rejoigne pas notre PAL, et ne finisse pas lu et chroniqué ! Donc, nous avons simplement été logiques…

Synopsis

Le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil suivent un chemin parallèle, chacun exerçant ses capacités de séduction, mais sans s’engager en rien. Il l’affirme d’ailleurs d’emblée : celles qui croisent sa route ne lui laissent en général que peu de souvenirs. Pourtant, à l’occasion d’une bacchanale, il croise une femme, qu’en lui-même il baptise Diane – la chasseresse -, en laquelle il reconnait un prédateur, comme il en est un lui-même, ainsi que la marquise de Merteuil. Trois « oiseaux rares », dit-il.

Mais, décidé à conquérir la marquise, il n’hésite pas à employer tous les expédients à sa portée : il séduit l’une de ses amies, sachant que celle-ci ne manquera pas de faire savoir à sa cible véritable quel amant il est.

Pourtant, quelques semaines plus tard, il croise de nouveau « Diane », dont son ami, duc, est épris. Lors de cette soirée, alors que lui et le duc flirtent avec « Diane », parait la marquise, qui nargue Sébastien. Débute alors entre le vicomte et la marquise un subtil jeu de séduction, lors duquel tous les coups sont permis. Valmont charge son homme de confiance d’approcher l’entourage de la marquise, afin d’obtenir des confidences qui pourraient lui donner l’avantage. Jusqu’au rendez-vous galant, à l’occasion duquel Valmont croit avoir l’avantage… alors qu’en réalité, c’est un duel sans fin qui s’engage, chacun prenant tour à tour le dessus…

Mais Diane, la chasseresse, n’est pas moins dangereuse. Et elle fait son retour dans le jeu. Où va mener cette ronde à trois ?

Avis

> L’avis de T

Ce troisième tome est complexe… agréablement complexe ! En effet, l’auteur nous entraîne dans une ronde infernale entre ces trois personnages, tour à tour chacun se retrouvant dans la position du chasseur, puis du chassé ; du prédateur, puis de la proie. Et cette danse de la séduction, qui est aussi danse de mort, est très joliment rendue par l’auteur et le dessinateur.

Jeu autant que guerre, chacun des trois personnages manipule, calcule, psychologise. Mais à chaque fois que l’un pense avoir pris un avantage décisif, un autre retourne la situation à son avantage…

Chacun fourbit ses armes, affûte sa lame, aiguise ses sens. Tout se met en place, mais y a-t-il de la place pour trois ? Paris est-elle une assez grande ville pour que chacun puisse y trouver sa place ?

Le scénario est malin, les dessins toujours aussi beaux, tantôt chatoyants, tantôt sombres. Bref, encore une belle réussite de la part du duo !

Alors, qu’attendez-vous pour ajouter cette bande-dessinée à votre PAL ?

IMG_1455

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s