Aventures, Historiques, Roman

La nuit des aventuriers

Chronique de La nuit des aventuriers, de Nicolas Chaudun.

« – Mais pas à n’importe quel prix ! Je suis la voix du peuple, pas son bourreau ! Je ne m’empare du pouvoir que pour lui redonner sa dignité.

– Le peuple de Paris ne veut pas qu’on lui donne. Il veut prendre. Prendre des libertés et non en recevoir ; prendre des palais et non y être convié… L’ordre et la prospérité ne peuvent tolérer cette impudence.

– J’entends démontrer le contraire. »

Nicolas Chaudun, La nuit des aventuriers, Éditions Plon, 2021, p. 164.

Motivations initiales

On continue la découverte de la RL 2021 avec les éditions Plon ! Je les remercie encore une fois pour ce beau sac rempli de livres que j’ai eu la chance de récupérer !

Synopsis

Paris. Décembre 1851. Le silence, les doutes, les questions, les extrapolations, les angoisses, tout se brouille dans l’esprit de Louis-Napoléon qui a l’audace de tenter de renverser le pouvoir en place. 

La rumeur d’un coup d’état se répand comme une trainée de poudre. Certains parisiens mécontents s’organisent et montent sur les barricades…

Les visites se succèdent auprès de Louis-Napoléon, les tensions s’accumulent, tout cela peut échouer en un claquement de doigt et tous peuvent accusés de conspiration.

Échec ou réussite, comment finira ce coup d’état ?

Avis

Il y a bien longtemps qu’un livre ne m’avait pas permis à ce point de deconnecter complétement du monde réel… J’espère trouver les mots justes pour exprimer les diverses émotions qui ont été les miennes durant cette lecture, car ce livre mérite amplement de rejoindre vos piles à lire et les rayonnages de vos bibliothèques !

C’est pourtant avec une certaine appréhension que j’ai entamé cette histoire – romancée – du coup d’état du 2 décembre 1851. Moi qui baigne dans le monde des historiens, autant vous dire que je deviens de plus en plus difficile. Pour qu’un roman historique passe le « cut », il faut d’abord que l’histoire sonne vrai, qu’elle nous aspire et nous fasse voyager à travers les siècles.

Nicolas Chaudun s’attaque ici à un moment très complexe de l’Histoire de France, le renversement d’un régime. Dès les premières pages, on embarque dans une course contre la montre, une course contre les rumeurs les plus folles qui circulent dans Paris… À chaque page que l’on tourne, on perçoit très rapidement que tout risque de basculer en défaveur de Louis-Napoléon. En un battement de cil, lui et ses partisans peuvent être accusés de trahison et finir au bout d’une pique ! Autant vous dire que vous hésitez à cligner des yeux…

C’est rythmé, intense et ça laisse le lecteur dans une situation très inconfortable… J’avais l’impression d’entendre le mécanisme d’une horloge qui me rappelait que le temps passe et surtout qu’il presse !

On se retrouve en totale immersion dans les rues parisiennes aux côtés des citoyens tenant les barricades mais également dans les dorures des lieux les plus prestigieux de Paris, ceux-là même où s’exerce le pouvoir ! C’est vraiment très bien fait et on tourne les pages avec frénésie !

J’ai dévoré ce roman, j’avais l’impression d’être aux côtés de Louis-Napoléon, de faire partie de ceux qui prenaient les décisions pour ne pas se retrouver dans une impasse. À aucun moment je n’ai perçu de fausse note qui aurait pu faire dérailler la machine !

C’est poignant, ça sent le vrai même si l’auteur se permet quelques libertés sur le contenu des dialogues et c’est une vraie pépite que je vous conseille !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s