Biographies & autobiographies, Drame

Rien n’est noir

Chronique de Rien n’est noir, de Claire Berest.

« Après Frida s’habille. M’apprêter de parures pour m’offrir au premier qui voudra de moi, comme l’écrit Whitman. C’est long, sophistiqué et réconfortant. Choisir une tenue dans la multitude de jupons, châles, corsages : préparer sa palette. Hésiter, combiner, défroisser, trouver l’accord. »

Claire Berest, Rien n’est noir, Éditions Stock, 2019, p. 74.

Lire la suite « Rien n’est noir »

Bandes dessinées, Drame

Couleurs de l’incendie

Chronique de Couleurs de l’incendie, de Christian de Metter.

« – Je vous ai conseillé au mieux, mais vous n’avez pas voulu m’écouter.

– Avec Charles, mon propre oncle… Vous me retrouverez sur votre route, Gustave. Je vais utiliser les obligations de Paul dont j’assure la gestion pour réorganiser notre vie et…

– Quelles obligations ?

– Celles dont Paul a hérité de son grand-père.

– Mais… Vous les avez vendues, souvenez-vous, je vous ai conseillé de restructurer en abandonnant les titres pauvres, vous m’avez dit comprendre ce que vous signiez. »

Christian de Metter, Couleurs de l’incendie, Rue de Sèvres, 2020, p. 61.

Lire la suite « Couleurs de l’incendie »

Drame, Roman noir

La vraie vie

« Le rapprochement entre mon père et mon frère renforçait mon sentiment d’isolement. Ma relation avec Gilles était foutue tant que je n’aurais pas changé le passé. Et je savais que je ne pouvais pas espérer de proximité avec mon père parce que j’étais une fille… »

Adeline Dieudonné, La vraie vie, L’Iconoclaste, 2018, p. 118.

Lire la suite « La vraie vie »
Historiques, Roman

Couleurs de l’incendie

« – À qui voulez vous nuire, madame de Péricourt ?

Tout était devenu simple. Il n’y avait plus à mentir.

– À un ancien banquier, à un député de l’Alliance démocratique et à un journaliste du Soir de Paris. »

Pierre Lemaitre, Couleurs de l’incendie, Albin Michel, 2017, p. 233.

Lire la suite « Couleurs de l’incendie »

Drame, Roman

Danser au bord de l’abîme

« Je transcris ici l’enchaînement des faits tel qu’il s’est déroulé. Je ne commenterai pas l’irresponsabilité de mon désir – elle est sans doute à chercher du côté du sacré.

Je veux juste essayer de démonter la mécanique du désastre. De comprendre pourquoi, plus tard, j’ai incisé à jamais le cœur de ceux que j’aimais. »

Grégoire Delacourt, Danser au bord de l’abîme, Le Livre de Poche, p. 24.

Lire la suite « Danser au bord de l’abîme »

Nouvelle

Retourner à la mer

« Décidément l’Homme avilit tout, emprisonne et humilie des dauphins devant la mer, alcoolise les Indiens, exhibe des ours polaires par quarante degrés à l’ombre. »

Raphaël Haroche, Retourner à la mer, Gallimard, 2017, p.163-164.

Lire la suite « Retourner à la mer »