Biographies & autobiographies, Historiques

La véritable histoire des douze Césars

Chronique de La véritable histoire des douze Césars, de Virginie Girod.

« Les douze Césars ne sont en définitive ni des héros ni des monstres, et encore moins des démons, car non, Néron n’est pas un agent de l’Antéchrist ! Ils sont humains, et j’ai tenté de leur rendre, avec humilité et compassion, une part de cette humanité diluée dans leurs mythes. »

Virginie Girod, La véritable histoire des douze Césars, Perrin, 2019, p. 364.

Motivations initiales

Vous commencez à savoir que, chez Ô Grimoire, l’Histoire est une deuxième nature. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que cette « revisite » de l’histoire des douze Césars ait attiré notre attention…

Synopsis

Virginie Girod n’hésite pas à marcher dans les pas du célèbre biographe antique Suétone. Grâce à ses connaissances pointues de la période, elle revisite, entre fiction et réalité, la magnifique ou tragique histoire des douze Césars.

L’auteure nous livre ici de nombreuses anecdotes – parfois croustillantes, parfois très noires – sur ces empereurs qui ont eu l’immense tâche de régner sur un vaste empire et de tenter de résister aux complots et tentatives d’assassinat contre leur personne…

Entre intrigues politiques, rancœurs familiales, histoires d’amour déçues ou complexes, embarquez pour un long périple dans la ville éternelle avec à vos côtés la Plèbe et les sénateurs toujours insatisfaits !

Virginie Girod met en lumière les bonnes questions, comme, par exemple, pourquoi Caligula, Néron et Tibère ont-ils instauré une tyrannie ? Pourquoi Claude se faisait-il passer pour plus attardé qu’il ne l’était réellement ? Elle nous livre l’histoire sans filtre de grandes figures emblématiques de l’histoire romaine.

Avis

Virginie Girod est historienne mais elle est également une grande conteuse… Beaucoup de personnes pourraient être effrayées en voyant le sujet abordé dans cet ouvrage et pourtant… Pourtant, dès l’introduction, j’ai l’intime conviction que l’auteure ne va pas barber son lecteur et encore moins le perdre dans une multitude de détails. Au contraire, elle déroule ses biographies de façon à tenir en haleine le lecteur, à lui donner envie de savoir quand et surtout comment va finir l’empereur… Car soyons clair, si l’ascension de ses hommes est passionnante, leur mort est parfois hilarante voir complètement hallucinante !

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est le fait que l’auteure nous tienne la main tout au long du roman, elle met en avant l’enfance particulière des Césars, elle montre qu’ils ont pratiquement tous perdu le contrôle à un moment donné à cause du poids de leur charge. Bref, elle ne perd pas le lecteur dans des suppositions, des détails superflus. Elle nous donne une belle vision d’ensemble de cette période complexe !

Et puis, comme un magicienne, elle sait que captiver le lecteur sur douze biographies d’hommes d’état est un exercice complexe. Le risque d’être redondant est important, alors elle met en scène des mini-fictions pour faire le lien entre chaque César… Elle donne vie à ces hommes et surtout donne de la fraîcheur à son ouvrage.

Malgré tout, c’est un solide ouvrage scientifique, car ces biographies sont construites autour des écrits des anciens. Elle fait souvent référence à Suétone, Dion Cassus, Tite-Live, les grands historiens de l’époque romaine. Elle présente également les mœurs complexes de la société romaine, l’importance de la famille et encore plus des origines ou bien encore du Cursus honorum – la carrière des honneurs. Elle nous rappelle également la place des femmes dans cette société. Le lecteur a donc entre les mains une belle fresque de la société romaine…

Dernier atout, c’est peut-être celui de rendre ces hommes « humains ». En effet, Virginie Girod place l’humain au centre de ces biographies. Elle ne s’appuie pas – uniquement – sur les faits d’armes, la carrière politique… Elle nous montre les failles, les faiblesses de ces douze Césars.

Durant quasiment quatre cent pages, j’ai eu l’impression d’être aux côtés de César lorsqu’il se fait assassiner aux Ides de Mars en 44 av JC ou bien encore en Germanie lorsque les troupes acclament leur gouverneur comme empereur !

Une très belle lecture que je ne peux que conseiller pour éveiller votre curiosité et sortir des sentiers battus !

IMG_6054

2 réflexions au sujet de “La véritable histoire des douze Césars”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s