Historiques

La seconde vie d’Eva Braun

Chronique de La seconde vie d’Eva Braun, de Grégor Péan.

« À voir l’énergie avec laquelle ils se jettent dans le coffre, c’est à se demander s’ils ne se vengent pas de la manière condescendante dont elle les a traités dans le bunker ces derniers temps. Morell sort une seringue et injecte à la pauvre femme une substance qui la rend encore plus molle. On referme le coffre. Bormann recule, claque les talons, lève la main droite et l’équipée s’engouffre dans la Mercedes. Ainsi commence le voyage de noces de la jeune mariée. »

Grégor Péan, La seconde vie d’Eva Braun, Robert Laffont, 2022, p. 61.

Motivations initiales

Oui, je suis faible ! Oui, je cède très facilement en librairie ! Oui, j’attends avec impatiences les recommandations de Gérard Collard chaque fin de semaine ! Ce livre, je dois vous l’avouer, je ne l’avais jamais vu en librairie avant que le célèbre libraire de la Griffe Noire n’en parle !

Synopsis

Avril 1945. Adolf Hitler et ses plus proches conseillers sont encerclés par l’Armée rouge. Tout est perdu ! Il faut se rendre à l’évidence, les alliés vont sortir vainqueurs de cette guerre.

Pour Hitler, c’est décidé, il ne se fera pas prendre par l’ennemi et il compte mettre fin à ses jours. Mais il veut que sa jeune épouse survive, qu’elle quitte le bunker et qu’elle fasse vivre les idées du national socialisme après la mort du Fürher.

De l’Allemagne à l’URSS, du faste à la pauvreté, de la gloire aux prisons du Kremlin, il n’y a qu’un pas…

Avis

Je sais ce que vous allez me dire, encore un livre sur Adolf Hitler, encore un énième livre qui parle de la chute du IIIe Reich… Je vous répondrai « oui mais non » ! Ce livre, c’est une véritable fiction qui aurait pu être une vérité. Oui, Eva Braun aurait très bien pu quitter le Bunker et revenir à l’anonymat. Une belle uchronie qui ne fait pas de bruit dans nos librairies !

L’idée de ce roman est vraiment très séduisante. Une fois ouvert, plus moyen de le lâcher. L’auteur fait bien souvent preuve d’humour, il parvient même à dédiaboliser certains membres du NSDAP en les rendant ridicules !

Tout est bien pensé, bien ficelé et tout est crédible ! Ici, Eva Braun va vraiment morfler suite à son départ du bunker, elle va être emprisonnée, torturée et surtout cachée… Elle va passer de la gloire à une vie de prolétaire, elle va devoir apprendre à se satisfaire de choses simples et basiques… On adhère très facilement à ce que nous propose Grégor Péan, c’est tout à fait plausible !

Le style de l’auteur, vif, incisif et parfois familier, mais toujours juste, est vraiment très agréable, et fait parfaitement passer tous les messages. Je vous recommande très chaudement de vous procurer ce roman et de le lire sans tarder !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

1 réflexion au sujet de “La seconde vie d’Eva Braun”

  1. Il m’arrive d’écouter les conseils de Gérard Collard mais je pense que nous n’avons pas tout à fait les mêmes goûts littéraires….. J’ai été parfois déçue sauf pour l’Embaumeur ….. Là oui j’ai aimé 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s