Jeunesses, Livres jeunesses

Les frères Zzli

Chronique de Les frères Zzli, de Alex Cousseau & Anne-Lise Boutin.

« Les frères Zzli reprennent la route, et je les accompagne. Je les suis sans un regard en arrière. Sans dire au revoir à personne. Cette forêt est triste. Et devant nous, le ciel s’illumine de mille étoiles. Quelque part sur cette terre, il existe sûrement un endroit où les gens voudront bien accueillir trois ours, une chauve-souris et une fille comme moi. Non ? »

Alex Cousseau & Anne-Lise Boutin, Les frères Zzli, Les Fourmis rouges, 2022, p. 29.

Motivations initiales

Notre collection d’albums jeunesse s’allonge de mois en mois… Mais qu’importe, on a décidé de pousser les murs de l’appartement pour pouvoir encore vous donner rdv pour notre célèbre mercredi jour des enfants. Quelle joie d’ouvrir ce beau colis de la part des Fourmis Rouges car je l’attendais impatiemment !

Synopsis

Les frères Zzli viennent de très loin… Ils ont fait un long voyage pour arriver chez la gentille demoiselle Bienvenue. Ils sont sûrs qu’ici ils vont pouvoir vivre une existence paisible ! Si Bienvenue était au départ sceptique au sujet de la présence de ces trois ours, maintenant elle n’imagine plus son quotidien sans eux ! C’est simple, depuis qu’ils sont là, la maison revit et on entend des rires fuser du matin au soir.

Mais, comme le dit l’adage, « l’enfer c’est les autres ». Les voisins ne cessent de se plaindre de la présence de ces trois gros ours, ils ne veulent pas d’eux dans leur forêt. Les voisins iront même jusqu’à provoquer un incendie de la maison de Bienvenue…

Alors, une fois encore, les trois frères Zzli reprennent la route vers un avenir meilleur mais cette fois en compagnie d’une chauve-souris et d’une fille incroyable nommée Bienvenue.

Avis

Cet album est une pépite. Vous savez, c’est le genre de livre qu’il ne faut pas mettre uniquement entre les mains de petits bambins mais également de certaines grandes personnes qui ont oublié que nous devons tendre la main aux autres et ne pas se soucier d’une couleur de peau ou d’une religion.

Cette histoire de trois drôles d’ours nous questionne sur notre rapport à l’autre – même si nous n’avons pas le même mode vie, le même passé, nous pouvons nous entendre et vivre en harmonie – et également sur la peur de l’inconnu. Si le ton est assez léger et même parfois très drôle, que les dessins sont joyeux, l’histoire est poignante et prenante.

Ici, l’auteur nous offre la possibilité d’aborder simplement – et sans prise de tête – une question politique actuelle qui préoccupe de nombreux pays : l’accueil des étrangers. C’est fin, délicat mais en même temps très complet et puissant. Cette histoire ne vous laissera pas insensibles et vous renverra à l’actualité mondiale du moment…

Le propos est dur – les voisins qui n’hésitent pas à brûler une habitation pour que les ours comprennent qu’il faut partir… -, mais les illustrations, très colorées et vivantes, nous invitent à espérer qu’il y a toujours quelque chose de mieux qui nous attend ailleurs…

Si vous cherchez à aborder le sujet de la peur de l’autre, de l’accueil des étrangers et de pourquoi la tolérance est une notion importante alors j’ai ce qu’il vous faut, l’histoire de trois frères ours complétement loufoques mais que vous allez aimer !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s