Bandes dessinées, Biographies & autobiographies, Humour

Le roman des Goscinny

Chronique de Le roman des Goscinny, de Catel.

« – Oh là là ! J’avais proposé à ce type de New York de venir me voir s’il passait par Bruxelles… Il a dépensé toutes ses économies ! Dis-lui que je n’ai pas de travail pour lui.

– Il a du talent pourtant, mais il est meilleur scénariste que dessinateur.

J’avais décidé de m’accrocher. J’ai attendu à Paris… un an ! J’étais tellement aux abois que je me suis rendu chez un membre de la famille pour lui emprunter de l’argent. Il m’en a prêté, moyennant un long sermon sur la nécessité de trouver enfin un métier sérieux ! »

Catel, Le roman des Goscinny, Éditions Grasset, 2019, p. 214.

Motivations initiales

J’ai reçu cette bio-graphique dans le cadre de la sélection du Grand Prix des Lectrices Elle.

Synopsis

Cette « bio-graphique » est née de l’amitié entre la dessinatrice Catel & Anne, la fille de René Goscinny.

Pendant plus de trois cent pages, la dessinatrice s’attelle à illustrer la vie de René Goscinny. Parfois c’est René qui a la parole, parfois c’est Anne qui nous relate des souvenirs de famille.

Avis

> L’avis de C

Au départ, j’ai été très sceptique face à ce livre… le risque, avec ce « genre », c’est d’être dans l’hagiographie un peu excessive, ou dans une espèce « d’entre-soi », qui laisse le lecteur de côté !

Et, dès les premières pages, je constate que je n’accroche pas du tout aux dessins et qu’ils vont freiner ma lecture. Mais… mais le talent de Catel et la vie passionnante de René Goscinny ont pris le dessus !!!

Comme beaucoup, je connaissais René Goscinny de nom, je savais qu’il était l’un des pères de la BD Astérix ou bien de Lucky Luke et du Petit Nicolas. Mais si je connaissais quelques-unes de ses œuvres, je ne connaissais en revanche rien de sa vie…

Et quelle vie ! Une vie pleine de galères, finalement couronnée par un succès tardif… Je ne pensais pas que cet homme avait autant piétiné avant que son talent soit reconnu par tous ! Et c’est là un des intérêts de l’ouvrage de Catel que de donner, pour une fois, la parole au scénariste/dessinateur !

Impossible à lâcher, je l’ai lu d’une seule traite. On oscille entre moments de rire et d’émotion. C’est extrêmement bien fait ! Tout y est : la jeunesse du garçon juif qui, depuis tout petit, adore faire rire ceux qui l’entourent, l’exil à Buenos Aires, la naissance d’un artiste… et les galères qui ne laissent pas deviner qu’il deviendra finalement le maître à penser de bien des gens du monde de la BD.

Ce que j’ai le plus aimé c’est, sans nul doute, d’avoir la chance de pouvoir lire/voir comme est née cette brillante bio-graphique grâce aux nombreux rendez-vous de Catel et Anne Goscinny mais également de pouvoir découvrir des travaux inédits de René Goscinny !

Une immense documentation sur Goscinny & une écriture parfaite, qui permettent d’accéder à un parcours de vie hors du commun : c’est un livre qui mérite cinq étoiles et qui ne quittera pas les étagères de ma bibliothèque !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s