Aventures, Heroic fantasy

Game of Thrones, les Origines de la saga

Chronique de Game of Thrones, les Origines de la saga, de George R. R. Martin.

« On dit qu’il y eut ici d’autres races – peuples oubliés, détruits, dévorés ou délogés par les Hommes Bringés. Les légendes d’hommes-lézards, de cités perdues et de troglodytes sans yeux sont communes. Mais il n’existe aucune preuve de tout cela. »

George R. R. Martin, Game of Thrones, les Origines de la saga, Huginn & Muninn, 2015, p. 28.

Motivations initiales

Quand vous aimez la série, cela donne forcément envie de savoir ce que l’auteur a pu écrire comme préquelle, afin de mieux connaître le contexte et la « mythologie » du monde… Alors, forcément, Les origines de la saga, c’est difficilement résistible…

Synopsis

Dans ce pavé superbement illustré, George R. R. Martin nous dévoile ce qui ne l’est pas dans son œuvre principale : l’histoire du monde de Westeros, mais aussi d’Essos et de toutes les terres et cités de ce monde fantastique. Entre livre d’histoire, guide touristique et manuscrit, un mestre de Westeros (George R. R. Martin) s’adresse au jeune roi Tommen Baratheon (le lecteur), lui dévoilant tout ce qu’il sait. Des Enfants de la Forêt jusqu’à la rébellion de Robert Baratheon, de Westeros jusqu’à Asshaï-lès-Ombres, aucun point n’est négligé.

Avis

Soyons clair : j’ai adoré ce livre. Non seulement les amateurs du Trône de fer y découvriront plein de détails passionnants, et les illustrations le rendent encore plus vivant. On se retrouve en immersion totale, grâce à tous les détails délivrés par l’auteur. Ainsi, tantôt on se prend pour un charmant prince Valyrien, tantôt pour un mercenaire d’Essos, et tantôt pour un prêtre de la mystérieuse Chèvre Noire de la toute aussi mystérieuse cité de Qohor.

Et puis on découvre un George R. R. Martin, qui, en évoquant des vampires, des hommes-lézards et d’autres créatures, tend la main à Warhammer, ce qui n’est pas sans en rajouter au charme du livre et sans nous rappeler que le monde de George Martin n’est pas peuplé uniquement d’humains.

Je recommande donc chaudement ce livre à tous les fans de Game of Thrones qui souhaitent en savoir plus sur certaines questions qui restent largement en suspens ! Dommage que l’on ne puisse pas prendre un billet d’avion ou que l’on ne possède pas de machine magique pour tenter notre chance dans ce monde aussi étrange que fantastique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s