Bandes dessinées, Historiques

Murena – T.4 Ceux qui vont mourir…

Chronique de Murena – T.4 Ceux qui vont mourir…, de Jean Dufaux & Philippe Delaby.

« La meilleure des mères, je sais… Une mère qui l’encombre… Une mère qui ne parvient plus à le séduire… Une mère qui, sans doute, lui ressemble trop… J’ai peur pour ma vie Poppée… Il est temps que je m’éloigne. Mais auparavant, je veux offrir un dernier présent à mon fils… »

Jean Dufaux & Philippe Delaby, Murena T.4 Ceux qui vont mourir…, Dargaud Éditeur, 2017, p. 31.

Motivations initiales

Cette série est un coup de cœur absolu depuis ma lecture du premier tome ! Alors dès que j’en ai l’occasion je me procure un tome et croyez-moi, les premiers tomes ne sont pas simples à trouver en librairie… 

Synopsis

Murena a été chassé de la cour par Néron en personne. L’amitié qui unissait les deux hommes n’est plus qu’un lointain souvenir… Mais ce qui inquiète vraiment Murena, c’est l’emprise qu’à la mère de Néron, Agrippine, sur son fils. Il se murmure qu’elle serait prête à lui ouvrir sa couche pour accroitre son influence sur lui. Pourtant, ce dernier n’est pas dupe, il sait pertinemment que sa mère le manipule, qu’elle veut absolument l’évincer afin de régner elle-même. 

Un duel de supercheries, de coups bas et de manipulations s’engage entre la mère et le fils. Qui des deux s’en sortira vivant ? 

Avis

L’étau se referme, la tension monte, les coups tordus succèdent aux coups en traître… Voici un quatrième tome particulièrement haletant et plein de rebondissements ! Le titre de cet opus nous laissait à penser que de nombreux personnages allaient trouver la mort, mais quelle surprise, je ne m’attendais pas à cela et c’est très finement joué de la part de l’auteur car on a vraiment envie de connaitre ce que la mort d’un des personnages centraux va engendrer dans la suite de cette série. 

Cette série est une excellente porte d’entrée sur l’histoire romaine et la période impériale. C’est très bien fait, ça colle sur le plan historique et, soyons clairs, pour les non-spécialistes, cette série est plus simple d’accès et moins rebutante qu’un ouvrage scientifique ! L’auteur de cette série s’empare d’un des règnes les plus mouvementés de l’histoire impériale et il nous offre une belle leçon d’histoire.

Si l’auteur nous offre un solide et brillant scénario, côté dessin c’est très subtil et très fin ! L’esthétique est au rendez-vous ! C’est fin, c’est délicat et c’est vivant ! Bref, c’est encore un sans faute !

La vengeance, la cruauté et la violence viennent clôturer ce tout premier cycle de Murena et croyez-moi j’ai hâte de voir ce que nous réserve le deuxième ! Un beau moyen de rentrer dans l’histoire impériale romaine et une bd qui met en lumière la sauvagerie de la nature humaine, ainsi que la complexité du fait politique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s