Jeunesses, Livres jeunesses

Le chat qui n’aimait pas les poils

Chronique de Le chat qui n’aimait pas les poils, de Séverine de la Croix, Anthony Signol et Pauline Roland.

« Eusèbe a bien essayé de se tresser les poils… de les coller avec du gel… de les emballer dans du film alimentaire. Mais rien n’y fait. À chaque fois, il a l’air complètement ridicule ! Quel cauchemar, ces poils ! Du coup, Eusèbe est triste. »

Séverine de la Croix, Anthony Signol et Pauline Roland, Le chat qui n’aimait pas les poils, Splash Éditions, 2016, p. 16-17.

Motivations initiales

Dès que j’ai vu cet album, j’ai craqué… Le chat présent sur la couverture de cet album a l’air complètement dingo et moi les animaux un peu dingos ça me connait ! Forcement, vous vous doutez de la suite, ce livre a rejoint nos PAL !

Synopsis

Eusèbe a tout pour être heureux, une vraie vie de rêve… Oui mais ça c’est sur le papier car dans la réalité la situation est bien différente ! Ce gros chat tout bleu ne supporte pas ses poils !

Il a tout essayé, les tresser, appliquer du gel, les emballer dans du film alimentaire. Rien n’y fait, ses poils lui gâchent la vie !

Alors quelles idées farfelues Eusèbe va-t-il essayer pour se débarrasser de ce fléau ? 

Avis

Attention, album hilarant !

Dans cet album tout est absolument fait pour que vous soyez plié de rire du début à la fin ! Avouez qu’un chat qui n’aime pas les poils c’est un peu couillon !!! Et puis ce fameux chat Eusèbe, il a la tête de l’emploi j’ai envie de dire, un pelage bleu, des gros yeux globuleux, il aime se pavaner-s’admirer et également faire les quatre cents coups – le coup du vol de sandwich est littéralement majestueux ! Bref, une belle tranche de rigolade de la première à la dernière page ! 

Si le scénario est ultra drôle, les illustrations le sont tout autant ! Vous verrez, vous ne serez pas déçus ! C’est haut en couleur, il y a du bleu turquoise à toutes les pages et moi j’adore ! 

Si vous avez envie d’un bon moment de rire, ne cherchez plus. Eusèbe saura repousser les limites ! Sérieusement, vous allez voir, ce qu’il propose pour vivre « nu » est à se tordre de rire. Et puis, on ne va pas se le cacher, ce petit chat est attachant même s’il passe pour un gros lourdaud !

J’ai découvert qu’il y a une belle série de « Qui n’aimait pas », née de la plume et des dessins des trois mêmes compères. J’espère trouver lors d’une de mes virées en librairie La maîtresse qui n’aimait pas les enfants ! Affaire à suivre… 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s