Jeunesses, Livres jeunesses

La princesse qui pue qui pète

Chronique de La princesse qui pue qui pète, de Marie Tibi & Thierry Manes.

« Chaque jour, elle rejoint Armand, le plus jeune fils du fermier. Avec lui, elle s’amuse comme une folle, à faire des concours de pets ou à gratouiller le bidon de si mignons porcelets. »

Marie Tibi & Thierry Manes, La princesse qui pue qui pète, Casterman, 2020, p. 8.

Motivations initiales

Dès que j’ai vu le titre de cet album jeunesse, je n’ai pas pu m’empêcher de le glisser dans mon tote-bag ! Oui, je sais, caca, pipi, prout, à mon âge, ça ne devrait plus me faire rire – et, en général, croyez-moi ou non, je sais me tenir – mais là, allez savoir pourquoi, j’ai craqué !

Synopsis

Castille est une jeune princesse de bonne famille. Ses parents attendent d’elle un comportement exemplaire et digne de son rang. Il y a pourtant un léger problème dans l’histoire… En effet, la jeune Castille préfère grattouiller le ventre des petits cochons, faire des concours de prouts avec son amis Armand et, surtout, elle n’aime ni le rose ni les licornes !

Diantre ! Comment faire pour que Castille se comporte dignement ?

Avis

Eh bien voilà une princesse qui ne fait pas dans la dentelle !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette drôle de princesse saura vous faire rire avec ses prouts, les moments qu’elle passe avec les cochons du fermier d’à côté et sa dégaine qui n’est pas digne d’une fille de son rang !

La lecture de cet album engendre éclats de rire et sourires, et surtout une belle connivence entre lecteur et auditeurs… bref un moment qui fait du bien !

Outre les frasques de la princesse, ce qui est particulièrement appréciable dans ce livre jeunesse c’est que l’enfant comprend que l’on a aussi le droit d’être qui l’on veut, qu’il faut parfois ne pas hésiter à s’extraire de ses obligations, du regard des autres et oser être qui l’on veut. Je trouve que c’est une valeur fondamentale à transmettre, faire sa vie sans se préoccuper des autres !

En quelques pages, on comprend également que cette histoire nous entraine loin des récits genrés que l’on a l’habitude de croiser et, ça aussi, ça fait du bien !

Une histoire sans paillettes mais avec une princesse qui pète et qui vous promet une histoire bien différente de celle que vous connaissez ! J’ai vu qu’il existe un album où notre princesse rencontre un prince pas très charmant, je pense qu’on va se le procurer d’urgence !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s