Aventures, Manga

Golden Kamui – T.3

Chronique de Golden Kamui – T3, de Satoru Noda.

« Disposer de cinq coups… C’est croire qu’on a cinq chances, ce qui est une grave erreur. Rater la première, c’est la garantie de se faire tuer. Une seule balle dans le canon, ça force à viser juste. »

Satoru Noda, Golden Kamui – T.3, Editions Kioon, 2018, p. 91-92.

Motivations initiales

Une fois qu’on est entré dans la grande aventure de Golden Kamui, impossible de décrocher. Les deux premiers tomes étaient tellement maîtrisés dans le rythme et la narration qu’il nous était impossible, chez Ô Grimoire, de ne pas s’attaquer à la suite.

Synopsis

Alors qu’il recherchait l’or volé des Aïnous, Sugimoto a été capturé par la 7eme division. Ashirpa fait alors la rencontre d’un personnage haut en couleurs : Yoshitake Shiraishi, le grand maître de l’évasion. Ensemble, ils vont partir à la recherche de leur compagnon. Décidément, ces soixante-quinze kilos d’or attisent vraiment la convoitise d’individus tous plus dangereux les uns que les autres…

Avis

À la fin du précédent tome, nous avions laissé Sugimoto dans une situation particulièrement périlleuse. L’occasion était idéale pour faire briller notre héros comme nous ne l’avions encore jamais vu. Entre chance, puissance et détermination, ce dernier mérite décidément bien son surnom d’immortel.

Les ennemis sont toujours présentés comme des adversaires surpuissants et quasiment intouchables, mais l’arrivée de Shiraishi dans l’équipe rééquilibre sensiblement la balance des pouvoirs.

Depuis le début, chaque tome avait sa propre thématique. Ce troisième tome ne fait pas exception à la règle et s’oriente sur la survie et la chasse. L’auteur a parfaitement compris que, pour faire naître un sentiment d’attachement chez le lecteur envers ses écrits et les personnages, il fallait que l’univers soit cohérent et sans aucune faille. Il s’est donc attaché à ce que rien ne dépasse, et c’est parfaitement réussi.

À chaque chronique de Golden Kamui, je dis que la mort est partout et c’est vraiment avec ce troisième tome que nous comprenons que si les personnages arrivent à s’en sortir, ce n’est pas par hasard. Ils ne sont pas surhumains, ils disposent juste d’un talent unique parfaitement maîtrisé pour s’en sortir. C’est par l’intermédiaire du personnage du vieux chasseur que tout cela devient une évidence : nous vivons une aventure extraordinaire avec des personnages hors du commun.

Plus je lis Golden Kamui, plus j’ai envie de connaître la suite. Ce troisième tome arrive à maintenir le lecteur en haleine du début à la fin, l’intrigue avance doucement mais nous commençons à voir les pions se mettre en place sur l’échiquier.

Un gros coup de cœur chez Ô Grimoire, que nous vous conseillons chaudement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s