Policiers, Thrillers

La catabase

Chronique de La catabase, de Jack Jakoli.

« Couchée sur le dos et sanglée sur une table métallique montée sur roulettes, une femme nue tente de se débattre. Des chaînes suspendues à d’énormes crochets entourent chacune de ses chevilles. Ses mains sont attachées sous la table. Une large bande autocollante maintient son front. Un bâillon entrave sa bouche. »

Jack Jakoli, La catabase, Phénix noir, 2021, p. 11.

Motivations initiales

Je dois vous avouer que je n’ai pas vu circuler ce thriller sur les réseaux… Inconnu au bataillon ! Encore une fois, c’est sur les conseils de Gérard Collard que ce livre a rejoint ma PAL.

Synopsis

Belgique 2006.

Pourquoi ? Pourquoi se retrouve-t-elle nue et enchaînée à une table métallique ? Elle ne comprend pas ce qui lui arrive et encore moins pourquoi cet homme qui porte un masque de porc installe une caméra et annonce que la séance va pouvoir commencer…

Préparez-vous à une descente aux enfers, à l’occasion de laquelle vous allez côtoyer toute la noirceur de l’âme humaine.

Avis

Jack Jakoli nous offre là un premier thriller d’une noirceur incroyable ! Dès la lecture du premier chapitre, le ton est donné, cette histoire – tirée de faits réels – sera glauque et il va y avoir du sang sur les murs ! Croyez-moi, il faut avoir les tripes bien accrochées pour lire ce thriller !

L’auteur dresse un terrible tableau de notre société, pour lui nous sommes de plus en plus centrés sur nous-mêmes, de vrais égoïstes opportunistes prêts à tout pour assouvir nos désirs… Vous l’avez compris, c’est noir et sans espoir !

Côté intrigue, tout est incroyablement bien ficelé et totalement plausible. Une immersion au sein d’un monde virtuel assez particulier, celui du dark web. On comprend qu’ici il y a une seule loi, celle de la violence et de la barbarie. Ce qui est appréciable, c’est que l’auteur berne son lecteur avec deux twists totalement dingues, je vous le redis tout est parfaitement ficelé pour que cette histoire soit un véritable page-turner !

Ce qui est appréciable également, c’est qu’ici, chaque personnage a sa place. Aucun ne fait de la figuration, chacun a une identité propre, du plus borderline au plus désabusé, ces personnages ont du relief et moi j’adore ça !

Ma lecture s’est déroulée sous tension, impossible de lâcher ce livre, je devais savoir qui avait fait quoi et surtout pourquoi. J’ai eu le cœur serré un certain nombre de fois, c’est pourquoi je recommande de ne pas mettre ce thriller entre toutes les mains, uniquement ceux qui ont l’estomac solidement accroché !

Vif, incisif, sans fioriture, si tu aimes le sang sur les murs et les histoires tordues, alors cette histoire de dingue est pour toi ! Je vais suivre de très près cet auteur car je pense qu’il n’a pas fini de faire parler de lui !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

3 réflexions au sujet de “La catabase”

  1. si si delph la bibliovore , nigrafolia , mes évasions livresques , le collectif polar , boojum en ont parlé il y a un certain temps
    jean pierre frey

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s