Drame, Policiers, Thrillers

Qui a tué Heidi ?

« Il appuya sur la détente. On n’entendit que le bruit du cliquetis du marteau sur le percuteur et celui du mouvement de la culasse, suivi d’un son sourd et bref. La balle avait touché le cerbère en plein cœur. Des éclaboussures rouges maculèrent son costume noir et il s’affala. Le premier garde n’eut même pas le temps de comprendre. »

Marc Voltenauer, Qui a tué Heidi ?, Slatkine & Cie, 2017, p. 34.

Motivations initiales

Après avoir lu Le dragon du Muveran, lorsque Slatkine & Cie nous a proposé le deuxième tome des aventures d’Andreas Auer, refuser n’était naturellement pas une option !

Synopsis

On retrouve, à Gryon, l’inspecteur Andreas Auer, sujet au crime blues, comme l’appelle Mikael, son compagnon. En effet, depuis la fin de l’enquête objet de l’opus précédent, Andreas semble ne plus savoir à quoi il sert réellement. Et ce n’est pas la semaine de congés forcés qu’il vient de passer qui change les choses, si ce n’est que cela lui permet d’assister pour la première à un vêlage, chez Antoine Paget.

Mais, finalement, après une prise de bec avec sa supérieure, Viviane, Andreas décide de prolonger ses vacances, ce qui lui donne l’occasion d’accompagner Antoine à un concours auquel participe l’une des vaches de ce dernier, Yodeleuse, une vache Simmental. À l’occasion de ce concours, Yodeleuse remporte le trophée, à la surprise générale, et au grand dam de Serge Hugon, propriétaire de la favorite, qui s’est effondrée, morte, en plein concours. Quand il s’avère qu’elle a en fait été empoisonnée, son propriétaire, furieux, vient menacer Antoine. Et la situation empire encore quelques jours plus tard, lorsque Heidi, une des vaches d’Antoine, est retrouvée morte, la gorge tranchée.

Puis c’est le cadavre de Serge Hugon, et Antoine est soupçonné, puis accusé, puis emprisonné. Et tout s’accélère. L’homme qui s’enivrait du parfum de sa mère – Shalimar ! – perd tout sens des réalités ; une femme est enlevée, parvient à s’enfuir mais est heurtée par une voiture ; un avocat est l’objet d’un meurtre déguisé en suicide… Décidément, Gryon est l’épicentre de bien des intrigues…

Mais quel lien toutes ces histoires ont elles avec Litso Ice, l’ancien espion russe reconverti dans l’assassinat sur contrats ? Il faudra bien les 450 pages de ce tome pour que tout cela s’éclaire…

Avis

> L’avis de T

La lecture du premier tome – qui était aussi le premier roman de Marc Voltenauer – avait été une excellente surprise. Scénario solide, suspense bien ficelé, rebondissements malins, et, surtout, des personnages attachants, avec Andreas, Mikael, Karine… avaient fait le travail. Du coup, j’attendais avec curiosité et impatience ce deuxième opus. L’essai allait-il être transformé ?

Disons le tout de suite, la réponse à cette question est indéniablement oui. La lecture est toujours aussi agréable et fluide, le scénario est toujours bien ficelé. Un temps, j’ai craint que l’intervention dans les affaires internes de Gryon d’un espion russe ne soit un petit peu artificielle, mais Marc Voltenauer parvient à relier les fils des différentes intrigues de façon très maline.

Il y a quelque chose qui ressemble à un « tic » de l’auteur : nous faire, très tôt dans le roman, découvrir l’auteur des faits de l’intérieur – le coupable à venir est le narrateur de certains chapitres -, mais sans nous indiquer de qui il s’agit en le dissimulant sous une appellation floue. Ainsi, « l’homme qui s’enivrait du parfum de sa mère » prend, dans ce deuxième tome, la place de « l’homme qui n’était pas un meurtrier ». Mais Marc Voltenauer le joue toujours aussi finement, et entretient vraiment le suspense jusqu’au bout. Il s’amuse à nous tendre des perches, à multiplier les fausses pistes, pour mieux nous surprendre… et même en se doutant que l’on est un pantin entre les mains de l’auteur, on se fait encore avoir !

On apprend à mieux connaître nos personnages, notamment avec l’arrivée de Jessica, la sœur d’Andreas, dont on découvre qu’elle a encore un rôle à jouer dans les épisodes à venir. Et, sans vouloir spoiler, il faut cependant signaler à ceux qui aiment que tout soit en ordre quand ils referment un livre, ici l’auteur nous laisse en plan avec un suspense insoutenable, qui ne trouvera sa réponse que dans le troisième épisode de la série. La parution, c’est quand, Monsieur Voltenauer ? Ne nous tenez pas en haleine trop longtemps, tout de même… vous allez finir par avoir des morts sur la conscience, à nous laisser en apnée !

IMG_0531

5 réflexions au sujet de “Qui a tué Heidi ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s