Ô grimoire en goguette

Ô Grimoire en goguette, acte 2

« Le bonheur est fait de petites choses. On l’attend toujours avec une majuscule mais il vient à nous sur ses jambes frêles et peut nous passer sous le nez sans qu’on le remarque. »

Katherine Pancol

Hier soir, l’un de nous deux était en « virée livresque » grâce au Livre de Poche. Nous avons eu l’immense privilège de passer un moment en tête à tête avec Katherine Pancol pour fêter la sortie en format poche du septième et dernier volet de la Saga des Cortès. En plus de la rayonnante présence de l’auteure, nous nous sommes retrouvées dans un lieu de princesse – un showroom privé louant des robes et des accessoires de luxe…

Katherine Pancol, c’est qui déjà ? Eh bien c’est l’une des romancières les plus lues en France avec des titres toujours un peu farfelues qui nous mettent la puce à l’oreille ! Cette femme a un parcours atypique – c’est sans doute pour cela qu’elle a tant d’histoires à nous raconter ! Née à Casablanca, elle arrive en France à l’âge de cinq ans. C’est un peu une touche-à-tout, elle fait des études de lettres, de nombreux petits boulots et par le plus grand des hasards, elle devient journaliste. Elle écrit son premier roman à l’âge de trente-huit ans. C’est un succès ! Du coup elle n’a plus qu’une idée en tête : écrire, écrire, écrire. Elle profite de ce changement professionnel pour filer vers New-York afin de « connaître un autre monde »…

Et la Saga des Cortès alors ? C’est quoi ? C’est une série commencée en 2006, qui forme un ensemble de 5000 pages, dans lesquelles évoluent 47 personnages issus de 6 familles. L’ensemble est traduit en plus de 30 langues… rien que cela ! Trois baisers, le dernier tome, clôture cette série et est un bel adieu aux personnages fétiches de Katherine Pancol.

Alors forcément, vous vous doutez de la suite, on a discuté autour de cupcackes et de champagne ! Katherine Pancol a ce don de mettre à l’aise, cette simplicité qui fait que ce moment s’est transformé quasiment en un moment entre bonnes copines ! Nous avons eu le droit à un tour du monde en deux heures, sincèrement cette dame est pleine d’histoires, de surprises. Par exemple, savez-vous comment lui est venu le personnage de Joséphine ? Eh bien, un matin vers 8h, sur une plage de Normandie, elle a rencontré avec une femme, chercheuse au CNRS… et quelques mois plus tard, Joséphine est « née ». Savez-vous comment lui est venu l’idée de son futur roman ? Grâce a deux chercheurs au CNRS – encore ! -, l’un travaillant sur une crevette de 3mm dans une grotte à Cuba et l’autre sur une luciole alsacienne ! Si vous croisez la route de Madame Pancol et qu’elle vous invite à diner, alors vous êtes un chanceux, vous serez surement la source d’inspiration pour un personnage ou bien d’une histoire !

De fil en aiguille – ou plutôt de coupe de champagne en coupe de champagne – on dérive, et on en vient même à parler de la pudeur des new-yorkaises en amour. Katherine Pancol nous explique que sa bande de copines a été choquée par le film « A star is born » car la femme serait écrasée par l’homme… Katherine, elle, leur a dit « Oh ! Moi je trouve que Lady Gaga est exceptionnelle quant à l’acteur, il est sexy ! »… Elle s’esclaffe en nous imitant encore les têtes choquées et même outrées des copines !

On a affaire à une conteuse, on se laisse porter / bercer par ses paroles et le temps file, file, file… et déjà vient le temps des dédicaces et de se dire au revoir… Inutile de vous dire que j’ai eu des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre en rentrant à la maison…

Merci le Livre de Poche pour ce moment hors du temps !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s