Aventures, Fantastiques, Science-fiction

Au service surnaturel de sa majesté

Chronique de Au service surnaturel de sa majesté, de Daniel O’Malley.

« – Comme c’est triste. Et maintenant, Graaf Ernst von Suchtlen ? Vous allez vous venger des humiliations subies après l’île de Wight ? Vous allez détruire la Checquy ? Sans nous dans les parages, vous serez libres de contrôler l’Angleterre. Et puis l’Amérique ! Je ne sais pas où sont vos forces, mais vous serez sans doute capables de surpasser la Croatoan, surtout si nous ne sommes plus là pour les épauler. Beaucoup d’opportunités s’offrent à vous dans un monde sans Checquy. »

Daniel O’Malley, Au service surnaturel de sa majesté, Pocket Éditions, 2019, p. 640.

Motivations initiales

Lors d’une virée en librairie, une de nos libraires fétiches nous a conseillé cet ouvrage un peu loufoque, complètement décalé et déconnecté de la réalité. Certes, ce livre est en général dans le rayon « adultes », mais il sait réveiller l’enfant qui sommeille en nous ! Et, dans la description qui nous a été faite, j’ai ressenti comme une relation entre l’héroïne de ce livre et Ophélie, dans la Passe-miroir – peut-être en partie parce que j’étais déjà en train de me ronger les ongles jusqu’au sang en attendant la sortie du dernier tome de cette série -. Alors sans aucune hésitation, ce livre a rejoint ma PAL !

Synopsis

Victime d’une agression, une jeune femme reprend conscience dans un parc au cœur de Londres. Autour d’elle, il n’y a que des hommes en costume portant des gants en latex. Ils sont tous morts…

Déboussolée, la jeune femme ne se souvient plus de rien ; elle ne sait même plus qui elle est. Son instinct la guide et lui fait tâter ses poches. Elle en ressort une lettre, une lettre très étrange… Elle s’appellerait Myfanwy Thomas et elle aurait anticipé cette perte de mémoire en écrivant de sa main qui elle est et ce qu’elle doit faire pour découvrir qui a voulu – et veut probablement encore – l’éliminer.

Myfawny rejoint le siège de la Checquy – une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles. La jeune femme va très rapidement comprendre qu’elle ne peut compter que sur elle-même et qu’elle doit lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables…

Avis

> L’avis de C

Attention ce livre est un véritable OVNI !!! Je pense qu’il ne peut pas laisser insensible : soit on adore et on n’arrive plus à le refermer, soit on n’entre pas dans ce type d’histoire et on passe totalement à côté si bien que l’on s’empresse de refermer ce livre et de le fourrer au fond de sa PAL, voire à l’arbre à livres.

Vous avez dit OVNI ? Je signe et persiste, je n’ai jamais lu de livre comme celui-ci !!! Dès les premières pages, on se retrouve propulsé dans un univers totalement inconnu, l’auteur nous présente la Checquy – une sorte de MI5 anglais – et son fonctionnement complètement saugrenu avec ses tours, ses fous & ses cavaliers.

On est comme Myfawny – à la légère différence que sa mémoire à elle a été effacé volontairement ! -, on doit apprendre toutes les subtilités de ce monde dans lequel l’auteur nous embarque. Je trouve cela extrêmement bien fait car l’auteur utilise les lettres de l’ancienne à la nouvelle Myfawny pour nous donner des informations et nous expliquer le fonctionnement de cette société secrète… On a l’impression que c’est un sacré fouillis mais, en réalité, lorsque vous lisez le livre c’est fluide et on en vient même à attendre les fameuses lettres de l’ancienne Myfawny pour décrypter les événements surnaturels qui se déroulent.

Ce roman est plein d’humour, mais d’un humour grinçant, glacial voire carrément noir ! Et j’ai adoré cela, toutes ces petites vannes que l’auteur lance dans cette histoire ! L’écriture de l’auteur est acide et donne au lecteur un sourire en coin tout au long des 650 pages, on adore l’héroïne, son coté pince-sans-rire autant que son côté à côté de la plaque ! Bref, je referme ce livre en me disant que, en comparaison, Men in Black ouX-mens sont bien fades…

Je mesure à quel point cet avis peut sembler énigmatique, mais je ne peux pas vous en dire plus sans risquer de casser l’effet de surprise… Je ne peux que vous conseiller d’oser et espérer que, comme moi, vous rirez et trouverez impossible de lâcher l’ouvrage !!!

God save the Queen !!!

1 réflexion au sujet de “Au service surnaturel de sa majesté”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s