Jeunesses, Livres jeunesses

La maison dans les bois

Chronique de La maison dans les bois, de Inga Moore.

« Les deux cochons se retrouvèrent sans maison. Léone Oursonne et Vincent Élan aussi. Une vraie catastrophe… Mais Vincent Élan eut soudain une idée de génie : pourquoi ne pas construire une maison où ils pourraient vivre tous ensemble ? »

Inga Moore, La maison dans les bois, Pastel, 2022, p. 10.

Motivations initiales

On avait adoré l’un des précédents albums jeunesse de l’auteure, Le bibliobus, alors forcément aucune raison valable de résister face à ce nouvel album où on retrouve les animaux de la forêt pour de nouvelles péripéties.

Synopsis

Un jour d’automne, Suzie Truie et Simon Cochon découvrent que leurs tanières ont été occupées par Vincent Élan et Léone Oursonne. Malheureusement, leurs deux amis sont bien trop grands pour tenir dans la tanière de Suzie et dans celle de Simon. Les abris sont détruits et les animaux se retrouvent sans logement. Que faire ?

C’est alors que Vincent Élan a une idée : et si l’on construisait une seule et unique maison, pour tous les quatre ?

Une grande et solide maison nécessite sans aucun doute de faire appel à l’équipe des Castors, les meilleurs bâtisseurs que l’on puisse trouver !

Avis

Le précédent album jeunesse de l’auteure avait été un très bon moment et l’histoire était touchante et parlait aux personnes qui aiment les livres. Alors forcément, la barre était haute en  se plongeant dans cette nouvelle histoire…

Dès les premières pages, on retrouve le style d’Inga Moore, des dessins aux couleurs pastel, avec des traits noirs renforçant les détails qui nous rappellent les forêts durant l’automne. C’est très détaillé, très minutieux et c’est parfait à lire en hiver bien au chaud sous un plaid à l’heure du goûter – comment ça j’en fais trop ?

Concernant l’histoire de cet album, elle n’est pas des plus originales mais elle a le mérite d’être sympathique et touchante et elle saura faire rêver les bambins sur la vie des animaux dans les bois. Ici, les animaux se retrouvent tous au cœur d’un grand chantier et chacun trouve très rapidement sa place, chacun est un rouage essentiel au bon déroulement de la construction de cette maison. C’est touchant, cette entraide et cette notion d’amitié entre les différents animaux mais avouons-le, il n’y rien de vraiment révolutionnaire dans cet album jeunesse…

En résumé, une lecture douce qui nous entraine dans un monde serein au cœur de la forêt mais qui ne cache aucun trésor ! Pour ma part, je vous conseille vivement d’offrir à votre enfant l’album Le bibliobus de l’auteure !

Pour en savoir plus

Retrouvez la présentation de ce livre sur le site de l’éditeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s