Aventures, Bandes dessinées, Fantastiques, Historiques

Les Sans-Visages

Chronique de Les Sans-Visages de Kas & Dubois.

« Nous ne sommes pas venus en ces lieux de paix et d’abondance pour répandre le mal… Ni apporter la mort… Mais pour vous défendre. Nous sommes des soldats… Et pour préserver cette paix, protéger votre famille, vos foyers, il vous faut des soldats qui savent se battre, dont c’est le métier… »

Kas & Dubois, Les Sans-Visages, Les Éditions du Lombard, 2019, p. 28.

Motivations initiales

De suite, mon yeux ont repéré cette BD à la cover aux couleurs vives ! Le thème abordé dans cet album me semble être fait juste pour moi, on y parle de la guerre de Trente ans et ma déformation professionnelle fait que ni une ni deux il rejoint mes achats du jour !

Synopsis

La guerre de Trente ans fait rage entre les puissances européennes. Le Saint Empire romain germanique est ravagé par les combats, les populations locales vivent dans l’effroi. Les soldats, quant à eux, sont las de se battre et ne savent plus ni pourquoi ni pour qui ils se battent… C’est notamment le cas d’un détachement armé, des mercenaires qui se font appeler les Sans-Visages et dont le chef est coiffé d’une tête de loup.

Au cours d’un combat, en prenant la fuite, les Sans-Visages arrivent dans une vallée perdue au bout du monde où règne le sérénité et la douceur.

Comment les mercenaires vont-ils être accueillis ? Comment vont-ils se comporter dans cette vallée aux mœurs étranges, vont-ils être capables de respecter des règles, eux qui ont si longtemps vécu au-dessus des lois ? Ce paradis restera-t-il vierge des combats et de la violence qui règne ailleurs ?

Avis

> L’avis de C

Dès que j’ai vu que Dubois était l’un des auteurs de cette BD, je n’ai eu aucune doute sur le fait qu’elle allait me plaire ! Pourquoi ? Parce que nous l’avons découvert avec Sykes  et Texas Jack et nous avions été conquis !!!

Ici, les auteurs sortent un peu des sentiers battus, on s’attend à une BD historique mais au final ce n’est pas le cas ! On quitte la vérité historique pour entrer dans un monde fantastique, imaginaire et quelque peu féérique si j’ose. Cette épopée des Sans-Visages est très romanesque, et c’est tellement bien fait que l’on est obligés d’adhérer. On a une véritable opposition entre le chevalier en armure, violent, barbare et ce jardin d’Eden où la population est joyeuse. Cette opposition se remarque jusque dans les dessins lorsque l’on se retrouve au sein de la vallée, les couleurs sont plus pâles, plus apaisées on sent que l’on quitte le décor apocalyptique du début de l’album, c’est vraiment très réussi ! Au niveau du graphisme, les dessins regorgent de détails et sont vraiment très bien faits, c’est très soigné – il n’y a qu’à regarder le cahier graphique qui se trouve à la fin de l’album et on remarque la qualité du travail réalisé par les auteurs -, bref tout ce que j’aime !

Côté scénario, c’est très bien ficelé ! Je ne veux pas trop en dire mais je peux vous dire qu’il y a du rythme, de la violence et même un brin d’amour ! On a certes affaire à une bande sanguinaire mais l’auteur arrive nous montrer que pour certains, sous leur masque, ils ont un cœur énorme et une grande bonté d’âme. J’ai vraiment voyagé lors de la lecture de cet album entre la réalité et un monde imaginaire, impossible de le lâcher, impossible de ne pas savoir comment se dénoue cette histoire…

Allez, laissez-vous séduire, vous ne serez pas déçus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s