Biographies & autobiographies, Humour

Honoré et moi

Chronique de Honoré et moi, de Titiou Lecoq.

« En 1837, il doit en réalité 139 000 francs, soit environ 417 000 euros, sans compter les 40 000 francs de dettes auprès de sa mère. Alors il réécrit l’histoire. Rien n’est de sa faute. Sa famille l’a abandonné, il a voulu venir en aide à un ouvrier typographe nommé Barbier, les éditeurs l’ont volé, les libraires sont des monstres, les journalistes s’acharnent contre lui, tout le monde le déteste et conspire contre lui. »

Titiou Lecoq, Honoré et moi, Éditions de L’Iconoclaste, 2019, p. 197.

Motivations initiales

J’avais remarqué ce drôle de livre orange et tape à l’œil en librairie mais je ne l’avais pas acheté car je me suis dit qu’il ne me plairait pas et que ça devait être un roman feel good qui n’allait pas m’intéresser ! Et puis je l’ai reçu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle.

Synopsis

Que connaissez-vous de la vie d’Honoré de Balzac à part quelques extraits de ces romans étudiés au collège ou en classe de seconde ? Sûrement peu de choses, comme la plupart d’entre nous !

Titiou Lecoq nous livre ici un écrit qui met en lumière la triste vie de ce drôle de bonhomme, court sur pattes, édenté et bedonnant, qui tente de dissimuler son physique si particulier en se parant de tenues clinquantes.

Elle nous raconte également le rapport particulier qu’entretient Balzac avec l’argent. En effet, il dépense tout ce qu’il n’a pas et il s’endette à hauteur de 500 000 euros, au point de risquer la prison !

Côté cœur, ce n’est guère mieux… Sa vie amoureuse est assez tumultueuse mais également triste…

Bref, Balzac qui a tout d’un grand est en quelque sorte un looser !

Avis

> L’avis de C

C’est frais, c’est drôle, c’est simple mais c’est extrêmement complet ! J’ai passé un très bon moment avec Balzac – pas comme au lycée où l’étude de ses œuvres en cours de française me faisait sécher les cours !

Durant plus de deux cent pages, Titiou Lecoq démystifie un géant de la littérature française ! C’est avec le sourire aux lèvres et même parfois des éclats de rires que j’ai découvert qui est Balzac. Comment ne pas rire face au portrait qu’en dresse l’auteur ? En effet, elle charge le personnage, il n’a pas un physique facile, il ne sait pas tenir ses comptes et encore moins ne pas dépenser ce qu’il a ou n’a pas comme argent !

Ce que j’ai particulièrement aimé, c’est la simplicité de cet essai. Oui, parfois l’auteur se permet quelques familiarités mais ce n’est pas grave car elle contrebalance cela par la mine d’informations qu’elle nous livre sur Honoré !

C’est un exercice assez périlleux mais ici c’est un carton plein ! On découvre un homme avec une vie pas facile car, même s’il a un nom à particule, Balzac n’est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche et il passe un bon moment de sa jeunesse à se galérer pour trouver des éditeurs ou des journaux acceptant de le publier !

J’ai vraiment adoré. J’ai découvert un Honoré que je ne connaissais pas, avec sa vie amoureuse chaotique ou ses relations familiales complètement hallucinantes ! Je n’ai pas vu les pages défiler et j’ai appris des tonnes de choses tout en rigolant. Comme quoi, il est possible de faire un ouvrage sérieux sur le ton de l’humour, sérieusement mais sans être pontifiant ! 🙂 J’ai pris une belle leçon de culture et croyez-moi, cela a été un moment de plaisir !

Si, toi aussi, ton compte bancaire est dans le rouge, ou si ta vie amoureuse est un fiasco, ou encore si tes relations avec tes parents sont compliquées, j’ai ce qu’il te faut ! Honoré et moi, de Titiou Lecoq te permettra de découvrir que Balzac ne se résume pas au Père Goriot et que connaître sa vie permet de regarder ses livres d’un autre œil !

 

 

 

3 réflexions au sujet de “Honoré et moi”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s